AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pudding n°2

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pudding n°2   Lun 8 Aoû - 14:36

 
N°2 | Paru le 08 août 1892 | Londres
L’héritier Phantomhive contaminé!
Interview exclusive !

Pour vous chers lecteurs, Pudding a questionné le généreux Comte Phantomhive sur l’épidémie.
De nombreuses révélations à la clef !

M. le Comte, à 16 ans vous voilà enfin aux rênes de l'entreprise familiale, et tout le monde s'accorde pour dire que vous la dirigez avec brio. Fier d'avoir pris la suite de feu votre père ?
L'entreprise, je l'ai en main depuis son décès, je ne suis pas plus fier qu'un autre, ce serait à lui d'en juger. Je n'étais et ne suis encore qu'un enfant, je ne serais jamais arrivé là sans certaines personnes, qui je dois beaucoup, et même d'avantage.

L'état actuel de Londres n'est plus très propice aux affaires avec cette maladie. Vous avez d'ailleurs fait ouvrir le dispensaire pour les victimes, dans quel but ?
Éradiquer la maladie, j'ai tenu à regrouper une équipe médicale, les meilleurs éléments sont réunis pour travailler et chercher un remède. Il est plus aisé de combattre une chose en l'ayant constamment sous les yeux pour l'étudier. De plus, aucun autre hôpital ne désirait s'occuper de ce cas. Je n'ai pas pour habitude de laisser une affaire non résolue. Celle-ci semble la plus compliquée.

La compagnie Phantomhive s'y investit d'ailleurs considérablement. Est-il vrai qu'elle donne gracieusement jouet et friandise aux enfants victimes de l'épidémie ?
En effet, plus que jamais, les enfants ont besoin de réconfort. Il serait dommage qu'ils perdent tous leurs rêves.

Le dispensaire accueille de plus en plus de monde, enfant, adulte ou vieillard. Pas de crainte de surcharge ou de manque de bras ?
Malheureusement... La maladie évolue très vite chez certaines personnes, ils n'ont pas le temps de... profiter des soins. C'est notre cher Undertaker qui prend alors soin d'eux. Mais tout bénévole est le bienvenu.

En parlant de bénévole, vous travaillez en étroite collaboration avec le Marquis de Druitt, son caractère extraverti n'est-il pas un handicap pour œuvrer dans un tel lieu ?
Je dois avouer qu'Aleister est particulier, mais il est le plus compétent de la région, le plus motivé aussi. J'espère sincèrement qu'il ne sera pas malade. Il n'a pas toujours été recommandable, il ne l'est toujours pas complètement, mais je ne peux renier son travail acharné. Et puis il met une certaine ambiance qui adoucit l'atmosphère.

Vous même fréquentez régulièrement le dispensaire, vous ne craignez pas d'être atteint à votre tour ?
— Il marqua un petit silence, baissant le regard et sourit légèrement avant de reprendre — Je le suis déjà ... Mais avant que vous me le demandiez, ce n'est pas à cause de ça que j'ai fait ouvrir le dispensaire.

Et cela est-il aussi douloureux que le disent les autres malades ?
Son stade n'est pas très avancé, je ressens quelques gênes mais aucune réelle douleur pour le moment.

À ce propos, comme vous l'avez dit le Redemption Garden est également un centre de recherche pour trouver une façon de soigner la maladie. Cela avance-t-il ?
Il faudrait poser la question au médecin en chef en charge des recherches.

Une dernière chose qui n'a plus aucun rapport avec l'épidémie. On a récemment entendu plusieurs rumeurs sur vos employés, est-il vrai que vous avez engagé un criminel et un dresseur de serpent ? Une façon de les "sauver" ?
Je ne vois pas de qui vous voulez parler, Snake est un artiste du cirque, il n'est pas davantage mon service qu'un autre artiste. J'ai racheté le cirque pour qu'il ne sombre pas.

Et en ce qui concerne le criminel ? Ce sont des ragots infondés ?
Je ne sais rien sur ce prétendu criminel, peut-être est-il plus doué que moi, à parvenir  à me cacher son identité, mais je ne vois réellement pas de qui vous voulez parler, peut-être que si vous avez un nom...

Hélas non, notre source ne nous a pas fait parvenir plus que cette annonce, mais nous vous tiendrons informé si nous en apprenons plus. Quoi qu'il en soit merci de nous avoir accordé de votre temps Comte Phantomhive.

Merci au Comte pour sa collaboration.
La semaine prochaine, une interview mouvementée du fossoyeur de la capitale, ne ratez pas ce numéro détonnant !
Edward Harker.
Faits divers
LE CORPS D'UN HOMME, âgé de cinquante-cinq ans a été trouvé dans la Tamise à côté de St. Paul's Pier, lundi dernier au matin. Le défunt était d'apparence un gentleman, avait les moustaches grises et une petite quantité de cheveux et portait un manteau brun et un pantalon marron foncé.

LE SAUVEUR DE CHATS — Depuis plusieurs jours dans Londres, les chats errants se font dorloter par un inconnu qui leur apporterait chaque jour de la nourriture de premier choix. Récemment ce fut un énorme saumon qui fut retrouvé, servant de festin à une quinzaine de chats. Qui est donc ce super héros au grand cœur ? Pudding mène l'enquête.

EDITO — Il semblerait que la rumeur ayant couru sur un possible cannibalisme, dans le n°1 de notre journal, soit infondée. Des petits malins se seraient amusés à semer le trouble dans les rangs de Scotland Yard aboutissant ainsi à de pareilles élucubrations. Mais Pudding tend l'oreille !

LE TWEED est cette année infesté de loutres, ce qui annonce un grand dam pour les pécheurs.

ERREUR — Un dénommé Arsène a été interpellé et fouillé par Scotland Yard, pensant avoir affaire au cambrioleur français. Grave erreur, il s'agissait en réalité d'un adolescent mal dans sa peau et semble-t-il au bord du suicide à en juger par sa mine défaite. Où diable se cache le grand cambrioleur ? La police reste sur ses gardes.
Petits potins londonien
Panique au Buckingham Palace, le prince George Frederick Ernest Albert, petit fils de Sa Majesté, serait, à 27 ans, victime d'une calvitie précoce.

Le comte Locksley aurait été aperçu en compagnie de deux charmantes jeunes femmes dans le parc. Simple rencontre ou rendez-vous brûlant ?

Les bruits courent autour du cirque que l'éblouissante funambule du Noah's Ark, serait une grande adepte des hommes qu'elle n'hésiterait pas à charmer à outrance.
Des relations ambiguës sont soupçonnées entre le fossoyeur de la capitale, un jeune lord vivant à l'extérieur de Londres et le Monsieur Loyal du Noah's Ark.

Drôle de coutumes. On dit que dans certains villages français, le 7 août est une journée réservé à la fête de la patate. On s'interroge à la rédaction, à quand la fête du Pudding ?

L'église est en effervescence, un prêtre aurait trouvé des rapports à la maladie dans l'ancien testament. Londres sera-elle victime de la punition divine ? Les médecins s'insurgent.
Les petites annonces
A perdu Beagle femelle brun avec des tâches blanches devant bijouterie. Porte un collier blanc à motifs d’étoiles. Gourmande. Nommée Biscotte.
Médecin récemment installé à Londres cherche outils. Du stéthoscope à la scie à métaux, à payer en plusieurs fois si possible.
Vieil homme cherche nettoyeur discret pour s'occuper de sa femme. Grosse somme à la clef payée une fois le travail fait.
Dandy à l'appétit consistant cherche excellente cuisinière. Bonne rémunération si plats à la hauteur de mes espérance et de mon estomac.
S.H. cherche pipe et Deerstalker égarés sur banc près de la gare King's Cross. À rapporter au 221 b Baker Street.
Prestidigitateur français en représentation à Londres a perdu lapin blanc et chapeau. À retourner au Her Majesty's Theatre.
Recherche Schoïnopentaxophile confirmé pour partage d'informations et échange de collections. Demandes non sérieuses s'abstenir !
Vend robe de mariée, couleur ivoire et dentelle fine, voile intacte. £250. Très bon état, utilisée une seule fois par erreur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pudding n°2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Courtesy Plum Pudding ~ Une poupée de porcelaine
» Le pudding à l'arsenic
» Pudding au Pain
» CANDICE LOVEGOOD SCAMANDER « j'espère qu'il y aura du pudding »
» Miss Plum Pudding est gourmande, charmante~ Voulez-vous jouer avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji - Black Butler RPG :: The City :: Centre-Ville :: Le Pudding | Journal Londonien :: Le Pudding-
Sauter vers: