AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pudding n°6

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pudding n°6   Lun 5 Sep - 16:46

 
N°6 | Paru le 5 septembre 1892 | Londres
L'inquiétude d'une femme.

Ce samedi 3 septembre 1892, une disparition inquiétante a eu lieu entre les stations de métros Puntey bridge et West Brompton.

Mr. John Wembley, un aide charcutier semble s’être évaporé. C’est sa femme, Mrs. Mary Wembley qui donna l’alerte. Elle et son époux devaient se retrouver dans la soirée pour fêter leur anniversaire de mariage par un bon dîner et ne le voyant pas revenir, la jeune femme a couru jusqu’au poste de police pour faire part de son désarroi. Les officiers tentèrent d’abord de la rassurer, expliquant que l’homme s’était peut-être fait appâter par une jeune femme de la rue, à moins qu’il ne se soit enfui avec une maîtresse. Folle de rage que l’on malmène ainsi l’image de son mari, Mrs. Wembley accorda un soufflet vigoureux aux deux agents de gardes et rentra chez elle éplorée.

Au jour qui suivit, elle retourna au poste de police et demanda à voir Mr. Arthur Randall, commissaire s’occupant actuellement de l’affaire du meurtre de la station Wimbledon Park. C’est avec beaucoup d’égard et sans doute un peu de crainte que l’homme accepta et écouta distraitement ce que la lady avait à dire. Fort heureusement, Mary Wembley est une femme intelligente et c’est avec beaucoup d’adresse et à force d'arguments qu’elle souffla à l’enquêteur le lien possible entre la disparition de son mari et l’assassina de Wimbledon Park. « Milady, votre affaire a très probablement un lien avec celle qui occupe tout mon temps libre, je suis votre homme ! » furent les dernières paroles de Mr. Randall avant qu’il n’attrape son macfarlane et ne sorte du commissariat accompagné de plusieurs agents. L’investigation rondement menée, la thèse et la maîtresse ou de la nuit torride, puisque, le maître charcutier l’affirmait, John Wembley l’avait quitté à l’heure de la fermeture de l’échoppe, une belle bague en poche pour l’offrir à sa dulcinée et une dinde bien ronde pour le repas. Il a même était admis que l’anneau ne pouvait pas revenir à une autre puisque le nom de Mary Wembley y était clairement gravé. Mr. Wembley s’était donc rendu à la station de Puntey Bridge à 19 h et n’était jamais arrivé, trois station plus loin, à West Brompton. Toutes les gares aux alentours de ces deux lieux furent fouillées, mais on n’y découvrit rien d’autre que des ordures et des rats. Le commissaire refuse de lâcher l’affaire et va lancer des recherches aux environs des gares au cas où Mr. Wembley ait fait une mauvaise rencontre.

Mr. Wembley est un homme de petite taille, un peu plus de cinq pieds, il est mince, et boitille légèrement de la jambe droite. Âgé de trente-six ans, il est brun et porte de fines moustaches discrètes. Le jour de sa disparition, il portait un Mackintosh brun avec un pantalon de la même couleur ainsi que des chaussures noires, achetée au Little Feet en plus d'un sac en toile contenant la dinde prévue au dîner. La bague qu’il devait offrir à Mrs. Wembley viendrait de chez les bijoutiers Hirschfelds. Si vous l’apercevez, écrivez au Pudding ou rendez-vous directement au commissariat le plus proche de chez vous.

Nous rappelons également que l’identification de la victime de la Station de Wimbledon Park n’a toujours pas abouti. Toute personne susceptible d’avoir des informations à ce sujet est priée de se rendre au commissariat central.

Pudding veille et vous tiendra informé de toutes nouvelles informations.
John Malvern
Faits divers
SINGULIER CAMBRIOLAGE au Muséum d’histoire naturelle de la capitale. Un individu louche a été entre aperçu tard dans la nuit se faufilant hors du bâtiment. Au petit matin rien ne semblait avoir bougé, mais un expert a remarqué qu’un des bocaux contenant un poulpe dans du formol avait disparu.

JEU DANGEREUX — Dans les sous-sols de l’église de Saint-Jude, une bande de voyous a été arrêtée en plein combat de coq. C’est le prêtre de la paroisse qui a signalé la présence anormale de plume dans ses locaux. Le groupe ne serait qu’une partie de réseaux et les policiers restent aux aguets.

MANQUE D’AIR — Le 4 septembre au soir, Mr. Colleret inventeur d’une machine à production d’air pour les scaphandriers a été victime de son invention. L’expérience avait réussi plusieurs fois, et aujourd’hui encore, on ne s’explique pas comment le malheureux a péri à 25 mètres sous l’eau.

Un horrible accident a jeté la consternation dans la petite ville de Stanmore. Le maire, Mr. Finchley, installait sa scierie à vapeur devant de nombreuses personnes lorsque ses vêtements furent pris par les dents de la machine et son corps coupé en deux

NAUVRAGE MACABRE — Peu après minuit, dans la ville portuaire de Whitby, une violente tempête éclata et c’est emporté par les vagues que le Demeter s’échoua sur la côte. Le navire était complètement vide et seul un cadavre ligoté au gouvernail attestait de l’ancienne présence d’un équipage. Personne ne sait encore ce qui s’est passé, mais c’est un miracle que le navire ait trouvé le port sans que personne ne le conduise.
Petits potins londonien
On chuchote que le corps du chirurgien de Redemption Garden sonnerait étrangement creux. Certains énergumènes affirment même que l’homme serait en bois.

L’Exotic Circus annule une nouvelle fois le spectacle des singes savants sous avis des vétérinaires ! Le gorille serait souffrant. Les places seront remboursées.

Le baron Studgart aurait été surpris par de méchants maux de ventre en pleine chasse. De retour à son domaine, il dut se résoudre à jeter son habit de chasse.
L’employé du comte Phantomhive soupçonné de meurtre ne serait peut être pas un, mais une criminelle.

Mr. Chemley aurait finit à l'hôpital suite à une blague manquée. Souhaitant effrayer ses petits enfants, il aurait glissé sa tête dans celle d'un sanglier empaillé et serait resté coincé.

D'après le grand Physicien George Dawson, les démons et les anges pourraient exister ! Sachant que deux ans plus tôt l'homme avait affirmé que le porridge était une nourriture maléfique.
Les petites annonces
Frères Jumeaux recherchent âme volée par un mufle de Shinigami.

Marie plusieurs jeunes filles, de 18 à 22 ans, la dot allant de £ 7000 à £ 10 000. Certaines plus jolies que d’autres. Se rendre au 24 Monnow Road.
Jeune homme, 20 ans, instruit, physique agréable, ferait tout pour la personne qui le prendrait pour tenir compagnie.

On recherche une personne de petite taille ou un enfant sachant compter. Bonne rémunération garantie.
Troisième personne fait quiproquo. Soyez surtout à l’omnibus Nelson Square, 6h, vendredi, ayez gants gris. Aurai papier vert. Ne manquez pas.

À marier, dame veuve pour la sixième fois, 30 ans, jolie, £ 300 000 de dot, Londres Wootton Street.
A retrouvé, pince nez en or non loin de Yoxley Old Place. Appartient à dame distinguée avec très mauvaise vue. Se rendre au 221 b Baker Street.

A perdue petite fiole, quelque part dans Londres. Ne surtout pas boire, à rapporter à Mr. Jeckyll au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pudding n°6
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Courtesy Plum Pudding ~ Une poupée de porcelaine
» Le pudding à l'arsenic
» Pudding au Pain
» CANDICE LOVEGOOD SCAMANDER « j'espère qu'il y aura du pudding »
» Le pudding à l'arsenic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji - Black Butler RPG :: The City :: Centre-Ville :: Le Pudding | Journal Londonien :: Le Pudding-
Sauter vers: