AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Do you fear death ? [PV DARREN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Do you fear death ? [PV DARREN]   Mer 9 Mar - 16:55

Le crépuscule. Le coucher de soleil ensanglanté vidant son sang dans le ciel, teintant les nuages de cette belle couleur sanguine, mêlée à l’orangé, rose, formant un tout harmonieux et lumineux. Cette lumière chaleureuse et unique annonçant la nuit à venir, emplissait la petite rue londonnienne dans laquelle une voix féminine chantait doucement une chanson peu joyeuse en ces temps durs :

« Dors le mal est passé et tu entres dans la danse
Le pire de côté tes rêves entrent en cadence
Tu sèmes le bonheur à chaque pas que tu fais
Et à ton réveil la vie reprend son train

Certes tu passe comme de l'air dans un monde sans musique
Dépourvu de tes nuances un peu trop spécifiques
Tu nages en douleur et il est presque temps
De fermer les yeux dans la mort qui t'attend

Et si ça fait mal c'est parce qu'il comprend pas
Qu'une mine loge dans ton cœur depuis longtemps
Et si ça fait mal c'est parce qu'il te voit pas
Alors que ton sourire enfin s'éteindra »

La propriétaire de cette voix particulière avait de long cheveux verts tressés, une robe de type chinoise ou japonaise, dont la soie reflétant les rayons rouge de l’aurore, semblait en prendre la couleur. Des bottes en cuir noir serrées par des sangles et des lacets recouvraient les jambes fines et nues de la demoiselle. Une frange lui mangeant la moitié de son visage, Totgräberin, plus connue sous le nom de Toty, sautillait dans la rue son livre shinigami à la main. Une âme attendait que son jugement lui soit rendu. Seulement il ne s’agissait pas de n’importe laquelle : une âme d’un malade de l’épidémie qui faisait rage dans la ville. Dire qu’à force de trainasser là dedans, elle finirait peut être par la choper cette maladie ! Ils savaient pas à quoi ils les menaient les types de la hiérarchie ! Ils envoyaient des employés ici pour sauver les âmes mais quand même ! Prendre de tels risques au prix de voir tous les shinigamis sur place mourir de la maladie !
Bientôt elle arriva à la boutique en question. Un tailleur du nom de Garay. Elle entendait les hurlements de douleur qui parvenait depuis la fenêtre. Mais comme elle s’y attendait, la famille présente hurlait : l’épouse voulant retenir son mari, les enfants retenant la mère le plus loin possible du malade. Toty, elle, souriait. Et comme à elle-même :

– See Trust, it’s seems to be really painful, isn’t it ?

D’un point de vue extérieur, elle parlait à elle seule, puisqu’elle était justement là toute seule en face de la maison adossée à un mur, attendant un mouvement de la part des habitants de la maisonnée. Mais pour Toty elle parlait bien à quelqu’un. Celui-ci lui avait répondu d’ailleurs, dans sa tête.

« Yes I see… Enfin j’ai surtout entendu huhuhu… »

Et comme elle s’y attendait, à ce moment là, le malade, pour protéger sa famille et pour leur épargner la vue affreuse de sa dernière fin, sortit en courant de sa maison en hurlant presque de douleur. Allons bon ! S’il hurlait de la sorte, les patrouilles à cette heure seront attirées et se demanderont pourquoi il y a un tel hurlement ! Quel manque de discrétion ! Toty laissa le malade courir un peu plus loin dans la rue qui débouchait sur le grand boulevard. Ben voyons ! Là où tout le monde pourrait le voir ! Ah mais il est vrai que ce boulevard ci se trouvait pas loin de la Tamise ! Or de question d’aller trancher l’âme dans cette eau nauséabonde ! Toty se précipita derrière lui et faisant apparaitre sa hache, avant même que l’individu ait pu pointer son nez sur la grande rue encombrée de piétons et autres londonniens, elle le trancha en deux abrégeant ainsi sa souffrance. Elle se remit à chanter alors :

«Dors le mal est passé il te rattrapera pas
Le souffle coupé tu n'es plus son appât
Ta peine s'est fondue au délire des autres
Qui oublieront bien vite que tu n'es plus des nôtres

Et si ça fait mal c'est parce qu'il comprend pas
Qu'une mine loge dans ton cœur depuis longtemps
Et si ça fait mal c'est parce qu'il te voit pas
Alors que ton sourire enfin s'éteindra »

Pendant son chant, le kaléidoscope apparut alors devant elle dans un flash lumineux. Flash qui bien entendu ne passa pas inaperçu aux autorités et alors même qu’elle terminait son travail, Toty senti une main lourde lui attraper l’épaule.

- Mademoiselle, on peut savoir ce que vous faites avec cette hache dans la rue ? Vous savez que le port d’arme blanche ou d’arme à feu est interdit dans cette ville !

Toty sentait tout à fait que quand bien même l’homme était le chef de la patrouille, il y avait une once de trouille. Normal ! Qui n’aurait pas peur d’une fille avec un look comme le sien ?

- Oh yeah Mister ! I know I know ! I’m sorry ! Je ne faisais que my job !
- Votre travail ?... Trancher un homme en deux avec votre hache était votre travail ?
- What ? Oh yeah ! Je suis une shinigami !

Elle savait que le monsieur n’allait pas gober son histoire aussi facilement. Ah les humains de nos jours ! Ils finissent par plus ne croire en rien ! Et comme elle le pensait, le policier lui sortit :

- Ouais ouais c’est ça ! Et moi je suis la reine d’Angleterre ! Allez on l’embarque !
- Fufu… Mister ?
- Oui ?
- Puis je vous poser une question ?
- Allez y.
- Comment allez vous prouver que j’ai tué un individu si vous ne savez même pas où j’ai rangé l’arme du crime ? Fufu…

Le chef tiqua. Il allait éclater et ordonner qu’on passe les menottes à la demoiselle, lorsqu’un nouvel arrivant fit son apparition sur les lieux…


Dernière édition par Totgräberin-Trust le Sam 28 Mai - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darren Grant

avatar

Date d'inscription : 16/02/2011
Nombre de messages : 106
Localisation : j'te le dirais pas! >__<

Feuille de personnage
Age [RP]: 24 ans
Fonction/Rôle: Detective privé / Ecossais malchanceux...

MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Sam 19 Mar - 17:26

Clope au bec, le détective privé Grant rôdait dans les rues de Londres. La question était belle et bien: Pourquoi?
Encore une fois, son passé et ses mauvaises manies avaient encore frappé. N'ayant pas de boulot ces derniers temps, Darren n'avait pas d'autres choix que de se trouver une nouvelle occupation...
Mais quoi?
Tester une nouvelle marque de cigarettes? Arf non, trop nul... enfin nul, non, mais il était las de le faire en fait -Car oui, il le faisait que trop souvent ce grand bêta!
S'amuser à balancer des boulettes de papiers dans sa corbeille de bureau? Non ça aussi il n'avait que trop joué à ça et en avait un peu marre de gaspiller des tonnes de papiers.
Plus d'autres choix que de faire quelque chose dehors non? Seulement, se promener ne le motivait pas tellement, le temps pourri et l'épidémie qui se propageait dans toute la capitale ne faisaient que renforcer cette idée...
Cependant, en rendant visite à une connaissance qui travaillait dans la ville basse, il eut vent d'une information ô combien intéressante.

Depuis peu, une étrange femme rôdait dans les rues de Londres, tournant autour des personnes contaminées qui allaient mourir sous peu. Mais encore plus fort: elle semblait porter une sorte de kimono et des cheveux verts... Sans oublier qu'elle avait une hache à la main... Généralement, lorsqu'elle disparaissait, c'était car une personne venait de mourir.
Beaucoup de rumeurs circulaient dessus. Un démon venant dévorer l'âme du défunt?

Ce fut donc, non en tant que détective, mais en tant qu'informateur qu'il avançait à présent vers sa prochaine destination.
Depuis quelques temps déjà, il rôdait lui aussi autour des familles connues pour avoir un contaminé en son sein. Il avait guetté un long moment et avait enfin trouvé une maison où le père de famille semblait être à un stade avancé de la maladie. Se sachant condamné, il était entré en dépression et allait probablement craquer avant la fin... Une cible parfaite.

Non Darren n'était pas trop téméraire, mais sa curiosité était toujours la plus forte... Vilaine fille qui le mettait toujours dans des situations délicates... Mais il ne pouvait lutter contre cela! Même en prenant les meilleures précautions qui soient, il finissait toujours par se laisser entrainer sur un sentier dangereux.

Rien de surprenant donc qu'il se retrouvait sur le toit d'une bâtisse en face de la pauvre famille condamnée à perdre un membre de sa famille. Comment avait-il réussi à grimper là-haut? La logique humaine appellerait cela ''être agile comme un macaque... et aussi taré qu'un rouquin écossais''. Ah oui, Darren était un gros taré mais ça, il le savait déjà et assumait donc qu'importe non?
Toujours était-il sur son toit et guettait depuis un moment à présent. L'après midi n'était pas trop pourri aussi n'eut-il pas besoin de se mouiller la tronche dans l'attente d'un truc suspect.
Et comble de chance -ou non- sa patience le gratifia d'un élément inattendu.


Alors que le soleil commençait à disparaître derrière les nuages, non pas pour laisser place à la pluie, mais bien à la lune, il aperçut une drôle de silhouette en contre bas, semblant attendre quelque chose.
Elle n'eut pas à poireauter longtemps que déjà, le père de famille, la victime de l'épidémie, craqua pour de bon et fit tout un boxons. Apparemment il voulait disparaître avant la fin pour que sa petite maisonnée n'ait à souffrir du stade final de la maladie.
L'écossais avait déjà eu l'occasion de voir ça de ses propres yeux et rien que d'y penser, il avait la gerbe. Ce truc était vraiment répugnant... Il ne cessait d'espérer ne pas être touché...

La cigarette bien coincée entre les lèvres, Darren se rapprocha du bord et posa son unique œil sur l'être fixe dans la rue. Une femme vêtue de rouge... Avec de longs cheveux verdoyant... Et un étrange carnet en main. Bingo...
Il manquait plus que la hache et tous les éléments coïncidaient. Mais même sans l'arme, le rouquin savait à qui il avait à faire. Il ignorait encore son identité mais ce n'était qu'une question de temps.

Ce fut à ce moment là que le malade se décida à sortir en trombe dans la rue, fuyant comme un fou vers la Tamise. Ah, il préférait se suicider... très bonne idée. Mieux valait décider par soi-même de quand il fallait mourir non?
Le seul hic, ce fut que la miss verte le poursuivit, laissant Darren seul. Shit!

Le détective se précipita vers le bâtiment suivant et sauta pour atteindre l'autre toit, essayant de voir par où ils partaient. La silhouette rougeâtre de la fille s'éloignait rapidement, une hache brillant dans les dernières lueurs de la journée.
Il ne devait surtout pas les perdre de vue! Il se dirigea vers le bord du toit et entreprit de descendre en rappel avec une corde et un grappin, qu'il avait l'habitude d'embarquer avec lui, se retrouvant toujours à un moment donné, à escalader quelque chose.
La descente fut rapide, mais même s'il avait réussi à se retrouver sur le plancher des vaches et ramasser ses affaires en quelques minutes à peine, il avait perdu ses cibles de vue.

Avec une moue dépitée, il se dirigea vers la rue qu'avaient empruntée les deux autres. Avec un peu de chance, ils n'étaient pas partis bien loin...
Il circula vers la grande rue sans grande conviction lorsqu'il se retrouva face à face avec des officiers... Ils avaient mi la main sur la fille et le malade. Ce dernier était à terre, gisant dans une marre de sang... Achevé à coup de hache peut-être?
Ils se retournèrent vers lui, le dévisageant comme une bête curieuse... Ah, il venait encore une fois de se foutre dans la merde apparemment.


« Euh... Salut »

Les policiers ne mirent pas longtemps à le détailler, retenant son œil borgne, ses cheveux roux et sa tenue quelque peu particulière. En effet, il avait eu la mauvaise idée d'enfiler sa longue veste. Ce genre de tenue n'était pas des plus banale et déplaisait généralement aux autres, mais il ne pouvait lutter contre cette manie qu'il avait de toujours l'enfiler lorsqu'il allait rôder dans les rues à la recherche d'informations juteuses.
Il était plus qu'évident que Darren allait être considéré comme suspect, les étrangers étant toujours les cibles numéro 1 dans les affaires sordides.


« … Beau temps pour la saison non? »

Puis, sans attendre leur réponse, il fit demi-tour et se barra rapidement du lieu, voulant fuir avant qu'on ne cherche à l'arrêter. Mais c'était déjà vain puisque certains policiers l'avaient déjà pris en course, sa soudaine fuite ayant quelque chose de pas du tout naturelle! Et voilà que Darren venait encore de s'attirer des ennuis. Décidément, il devait vraiment renoncer à jouer les informateurs, ça lui retombait toujours sur la tronche!

Il lui fallut pas moins de 15 minutes pour semer ses poursuivants, tenaces. Mais moins que l'écossais qui entreprit de passer par des coins paumés afin de les perdre.
Heureusement, ils finirent par le rater à une intersection et partirent vers un autre endroit alors que lui filait en sens inverse.

Il finit par s'installer dans une rue déserte et souffla un peu, s'adossant au mur. Non mais vraiment, quel benêt il pouvait être parfois! Mais quand même... Cette étrange fille, qui était-elle?
Il s'alluma une nouvelle clope et soupira tout en regardant dans le vague... Mais pas assez longtemps à son goût. Une silhouette familière apparut non loin de lui. Avec un sursaut, il tourna la tête vers elle et pâlit. Co... comment elle l'avait retrouvé celle-là?!
Manquant de faire tomber sa cigarette il dévisagea la fille aux cheveux verts...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Sam 19 Mar - 23:08

Toty suivit le regard des policiers. Hu ? Un… Rouquin ?... Elle fut intriguée par le nouveau venu. Que faisait-il là ? Qu’est ce qu’il l’amenait ici ? Et pourquoi les policiers le prenaient pour un type louche ? Parce qu’il était roux ? Ou bien parce qu’il était borgne ? Ou alors c’est à cause de son accoutrement ?... Mais… Sont-ils bêtes ? Ca ne se voyait pas qu’il était plus normal qu’elle ? Elle eut un léger sourire, la bêtise des policiers la faisant rire. Ce qui l’amusa encore plus c’est de voir que le chef de la troupe des policiers qui se trouvaient là, s’était mis à courir après le rouquin qui venait de prendre la poudre d’escampette.

- Hahaha ! So funny !! Hahaha !! D’you saw that, Trust ?! That was just funny !
« … J’veux la place ! *__* »
- No. Never.
« Roooh… t’es pas drôle… »
- I know …

Alors qu’elle parlait ainsi avec son double, elle ne se rendait pas compte qu’elle foutait encore plus les chocottes aux policiers qui se trouvaient encore là, pour la surveiller. Ca commençait à l’enquiquiner d’ailleurs… Elle s’adossa alors contre un mur, et ne bougea plus, comme figée ou statufiée. Les policiers s’entre-regardèrent. Comme on ne voyait pas la moitié de son visage, ils ne savaient guère si elle dormait ou si elle était juste plongée dans ses pensées. L’un deux prit le risque de s’approcher et de tenter de soulever la frange qui mangeait ce visage qui sans doute serait beau à voir. Ah le pauvre petit ! Trop imprudent ! Toty, sentant le danger imminent de la main sortit sa hache et menaça le jeune téméraire de lui couper la main en un coup.

- DON’T TOUCH !!! hurla-t-elle.

Le jeune homme s’était reculé à temps pour sauver sa main. La hache tendue devant elle, l’air menaçant, elle faisait face à l’homme autour de qui s’était assemblé ses collègues. Tous avaient sortis leurs révolver.

- LACHE TON ARME ! TOUT DE SUITE !!

Toty eut un léger rire et, préférant les provoquer, elle fit un pas en avant menaçant toujours de son arme blanche à la lame plus qu’aiguisée.

- AVANCE ENCORE ET ON TIRE !!

Oh ! Voilà qui était amusant ! Le sourire de Toty s’élargit un peu plus encore. C’était juste… grisant maintenant. Ils voulaient tirer ? Mais qu’ils tirent donc !! Elle n’avait rien à perdre de toute façon. Aussi elle s’avança encore vers les policiers. Ne sachant comment réagir, l’un d’entre eux tira sur Toty. Ses collègues le regardèrent stupéfait. Mais… Il était fou ou quoi ?! C’est ce que ne manqua pas de souligner l’un des policiers :

- NAN MAIS T’ES DIIIIINGUE ?????!!! TIRER SUR LE PRINCIPAL SUSPECT D’UN MEURTRE !!!

Et ce fut la zizanie dans le groupe des policiers. Toty les regardaient se disputer, se crêper le chignon pour des bagatelles et haussant les épaules, elle prit la poudre d’escampette, tranquillement. Sauf que, le sort avait décider de ne pas la laisser tranquille :

- HEY !! ARRETEZ DE VOUS GUEULEZ DESSUS !!! ELLE A DISPARU !! cria un jeune homme d’une vingtaine d’année. Ses camarades se turent et regardèrent aux alentours. Et les cheveux verts de Toty se retrouvèrent dans leur champ de vision. Ils accoururent après elle.

- HEYYY !!! REVIENS LA TOI !!!! Hurla le jeune individu.

Toty se mit à rire comme une enfant. Voilà qui allait devenir intéressant : une course poursuite ! Elle se retourna et avec un sourire railleur :

- Catch me if you can !

Et elle se mit à courir. Derrière elle, les policiers, un peu déroutés, commençaient à lui tirer dessus pour tenter de la stopper, mais elle avait fini par abandonner les rues pour sauter de toit en toit, toujours armée de sa belle hache. Ne pouvant qu’essayer de la suivre depuis le sol, les policiers furent vite semés, mais ils n’en furent pas moins coriaces. Toty, elle, gambadait tranquillement sur les toits, les faisant courir dans tous les sens, tandis qu’elle feuilletait son registre de shinigami, repérant ainsi ses prochaines âmes.

Au détour d’un toit, elle aperçut caché dans une ruelle une tête rousse qui lui disait vaguement quelque chose. Elle plissa les yeux et :

- HA ! Le rouquin de tout à l’heure !

Elle ferma son livre et scruta les alentours . Le patron et quelques uns de ses collègues retrouvés en route étaient paumés dans les ruelles, ratant à la fois la demoiselle à cheveux verts et le rouquin. Elle descendit du toit et se retrouva alors à moins d’un mètre du rouquin. Celui-ci la remarqua et eut un sursaut de stupeur . Oh ! Le voilà tout pâle maintenant ! Même sa clope était en train de tomber tellement il était stupéfait par le simple fait de l’avoir retrouvé.

- Why are you scared ? I’m not gonna kill you, you know !

Hum… Rassurant ? Elle ne savait pas trop ! Surtout qu’il avait vu le cadavre et sans doute la super méga hache bizarre gouttant encore de sang, avant qu’elle ne disparaisse totalement de la vision des hommes.... Et qu'elle tenait encore dans sa main en se moment même....
Revenir en haut Aller en bas
Darren Grant

avatar

Date d'inscription : 16/02/2011
Nombre de messages : 106
Localisation : j'te le dirais pas! >__<

Feuille de personnage
Age [RP]: 24 ans
Fonction/Rôle: Detective privé / Ecossais malchanceux...

MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Dim 24 Avr - 21:12

Il devait être victime d'une malédiction... Il ne voyait plus que cette raison à présent.
Toute cette guigne qu'il accumulait durant tant d'années. Non là cela ne faisait plus aucun doute. Il aurait pu rester tranquillement dans son agence à glandouiller gentiment mais non, il avait fallu qu'il s'embarque dans une galère pas possible. Ce n'était plus de la malchance mais bien un mauvais sort jeté contre lui!

La présence de cette étrange personne n'avait franchement rien de rassurant, surtout à cause du facteur hache ensanglantée qui mettait encore un peu plus la pression. Mais Darren se devait de ne pas paniquer comme une fillette, même si c'était ce qu'il avait envie de faire dans ces instants précis.
Soupirant un bon coup, il posa son œil gauche sur la fille et la détailla attentivement. Qu'allait-elle faire?
Les rumeurs stipulaient qu'elle ne s'en prenait qu'aux mourants, or il était en bonne santé et avait surement encore de nombreuses années à passer.

Reculant lentement d'un pas, il serra les lèvres et prit ses précautions. Avec une arme comme la sienne, elle avait probablement une bonne détente et, qui sait, pouvait très bien tenter quelque chose.
Oh, comme il avait envie de rentrer à l'agence tranquillement, ne se souciant plus de tous ces problèmes d'épidémie et d'êtres bizarres!

Mais hélas pour lui, il était à présent bel et bien dans la mouise et pouvait pas s'en sortir aussi simplement que cela. Attirer l'attention sur quelque chose en particulier et fuir aussitôt peut-être?
Il l'avait vu courir et savait qu'elle courait vite, aussi cette idée ne lui sembla pas la meilleure.
Que faire?


"T'es... t'es quoi au juste?"

Il aurait très bien pu dire 'qui' mais c'était bien le mot 'quoi' qui avait prit place dans sa question. La raison? Il avait la mauvaise impression qu'il était en face de quelqu'un d'inhumain. Pas dans le sens caractère monstrueux, non, plutôt dans le sens qu'il avait l'impression qu'elle ne faisait pas partie de l'espèce humaine.

Mais alors qu'il attendait plus ou moins une réponse, des bruits suspects se firent non loin d'eux, dans une rue adjacente. L'écossais ne voulait certainement pas se retrouver à nouveau face à la police, aussi, il recula un peu plus et haussa les épaules
.

"Ah flute... je dois filer je crois.. A un de ces quatre!"

Les mains dans les poches, il trottina jusqu'à une rue voisine et y disparut, partant vers son agence. Il avait assez vu de choses bizarres pour aujourd'hui. Il allait tranquillement rentrer et tirer un trait sur tout ça et pourrait peut-être éviter de s'enfoncer un peu plus dans les emmerdes.
Quelques rues à passer inaperçu ou presque...

Il réussit finalement à atteindre le lieu sans rencontrer d'autorité, une veine, pour une fois. Content de lui, il s'introduit dans le bâtiment et monta tranquillement à l'étage, s'arrêtant devant son agence.
Enfin...
Mais sa joie fut de courte durée lorsque soudain, il sentit une présence dans son dos.
Bizarrement il savait déjà qui c'était. Ainsi donc elle l'avait suivit... quelle merde.

Affichant un air un peu blasé et résigné, il tourna la tête et posa son regard sur l'être inconnu à l'apparence étrange
.

"Besoin d'un détective peut-être?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Ven 27 Mai - 22:57

Le voyant toujours aussi pâle et fixer sa hache, elle la fit disparaître... De manière étrange et pas naturelle. Qui sait où était rangée l'arme maintenant. Elle ne voulait pas que le rouquin ait peur d'elle. Il avait l'air extrêmement intéressant, et elle trouvait dommage qu'elle ne puisse pas le connaitre un peu plus. Pourquoi était-il borgne par exemple ? Et puis pourquoi est-ce qu'il passait son temps à fuir ainsi ?? Il avait peur de quoi ? Tout ? Bref, tout plein de questions à poser plus tard. Pour le moment il fallait rassurer un peu le jeune homme. C'est donc avec politesse qu'elle se présenta :

- Sorry if I scared you. Je m'appelle Totgräberin. Tu peux m'appeler Toty.

Le jeune homme avait l'air de ne pas du tout s'intéresser à son identité parce que sa question portait plus sur sa nature. C'était compréhensible ! Une fille à cheveux vert bizarre, ça ne courrait pas les rues ! Elle eut un petit sourire avant de dire tout naturellement :

- Je suis une Shinigami angélique.

Elle se rendit compte que cette explication n'allait pas aider le jeune homme alors elle développa un peu :

- J'exerce le métier de shinigami, j'ai les capacités des shinigamis, mais j'ai hérité d'un de mes parents qui était un ange, d'un autre moi masculin : Trust. C'est un vrai excité ! Intenable aussi...

Elle eut un petit rire, mais n'en dit pas plus. C'était déjà bien compliqué comme histoire, ce n'était pas la peine d'en rajouter.

Elle avait eu envie de lui poser des questions sur lui aussi, mais elle n'en eut pas le temps. Des bruits suspects s'était fait entendre. Le rouquin prit alors la fuite. Toty ne prit pas le risque de savoir qui les avaient dérangés. Mais elle n'eut pas le temps de disparaître assez vite. Les policiers l'avaient coincée. Enfin c'était ce qu'il croyait. Exaspérée, et ne pouvant plus du tout tenir en place Trust qui était plus excité qu'un pou, un nuage de poussière se forma, accompagné d'un "Pouf !". Les policiers se protégèrent le visage et avant même qu'ils aient pu réaliser qu'ils n'étaient plus face à une fille bizarre, une mitraillette les blessa sur les jambes, les épaules, les mains, les bras et autres parties ne contenant pas de point vitaux.

- Huhu... So funny ! Bon... Trouvons le rouquin....

Trust quitta les lieux, son manteau noir et doublé de fourrure, fourrure ornant les bords de sa capuche et des manches, sa mitraillettes portée à l'épaule. Ses yeux ambres flamboyaient dans la nuit qui approchait maintenant. Son sourire témoignait de la bizarrerie de son caractère. Un fou ? Ou bien... Un être normal qui aime juste s'amuser du malheur des autres ??? Etrange.

Pour retrouver le rouquin, il prit un air normal et se faisant passer pour un détective privé, justifiant ainsi la présence de sa mitraillette, il demandait au passant où il pourrait trouver le rouquin. Il avait dessiné sur le dos d'un prospectus, les traits approximatifs du rouquin borgne. Quand on lui donna l'adresse, il s'y rendit. Sentant que tout allait être compliqué, il ne prit pas la peine de passer par l'entrée du bâtiment. Son instinct l'envoya direct à la fenêtre du bureau du rouquin. Il ouvrit la fenêtre qui se trouvait derrière celui qu'il cherchait. Le rouquin le sentit et se tourna face à lui. Trust lui adressa un très large sourire.

- Yooooo ! (il descendit du rebord de la fenêtre pour se retrouver à l'intérieur)Fallait pas partir comme ça tout à l'heure ! On avait à peine commencé les présentations !

Il s'adossa au mur de la fenêtre et croisant ses bras, il fixa le rouquin du regard :

- J'aurai besoin de ton aide.
Revenir en haut Aller en bas
Darren Grant

avatar

Date d'inscription : 16/02/2011
Nombre de messages : 106
Localisation : j'te le dirais pas! >__<

Feuille de personnage
Age [RP]: 24 ans
Fonction/Rôle: Detective privé / Ecossais malchanceux...

MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Sam 28 Mai - 15:55

Une profonde lassitude prit le rouquin alors qu'il faisait face à présent à un mec étrange. Allons bon, c'était qui celui-là encore? Ses paroles sous entendirent qu'ils se connaissaient. Oh joie, pourquoi Darren ne s'en rappelait pas dans ce cas?
A la dégaine on aurait facilement put dire que c'était un proxénète ou un dealer qui sait... Mais bon, il allait pas se foutre de son style vestimentaire, lui-même possédait une veste longue avec fourrure au niveau de la capuche...
Bon c'était de la fausse fourrure, mais c'en était quand même...

Sans répondre quoi que se soit à sa demande d'aide, l'écossais soupira. non il n'avait apparemment pas la possibilité de souffler et de terminer tranquillement sa journée en allant boire un petit coup au pub, puis aller se pieuter dans son lit qui lui manquait soudain cruellement.
Sortant ses clés de sa poche arrière de pantalon, il déverrouilla la serrure de son agence et entre-ouvrit la porte avant de s'interrompre.
Bon... C'était peut-être un client qui payait bien, il valait mieux pas l'envoyer chier malgré l'heure.
Tournant la tête vers l'inconnu il annonça d'une voix forte mais dont on pouvait ressentir un peu de fatigue
.

"Veuillez patienter quelques minutes je vous prie, j'ai eu une rude journée, j'aimerais juste me rafraichir le visage et je suis à vous..."

Sans attendre de réponse, il entra dans son agence et ferma la porte derrière lui. Certes ce n'était pas très courtois, mais il avait besoin d'un minimum de solitude pour ne serait-ce que quelques minutes.
Il s'avança vers son bureau, y posa ses accessoires d'escalade et jeta sa veste sur le dossier de son fauteuil.
Un robinet avait était installé dans un coin de la pièce, l'idéal pour se rafraîchir un peu. *ouvrant le robinet, il laissa couler l'eau un instant, la laissant glisser le long de ses doigts, puis fit un récipient avec ses mains et s'arrosa le visage. Encore une fois, il avait oublié d'enlever son bandeau, l'humidifiant aussitôt. Pestant contre lui même, il l'enleva pour terminer de se rincer, puis ferma le robinet et plongea son visage dans une serviette posée à côté.
La température glaciale de l'eau lui avait fait un bien fou.

Sans reprendre son cache œil, il alla vers son bureau et ouvrir un tiroir où il en récupéra un autre de rechange. Il n'allait quand même pas remettre l'autre tout ruisselant d'eau!
Il en profita même pour s'attacher les cheveux en une queue de cheval grotesque et mettant peu en valeur. Mais il s'en moquait bien, après tout, il ne faisait pas partit de la bourgeoisie et ne cherchait pas à gagner la confiance des clients par son physique mais par ses compétences. En parlant de clients d'ailleurs...

Darren retourna à la porte et l'ouvrit, vérifiant si l'homme était toujours là. Apparemment oui...
Il lui fit signe d'entrer et referma la porte derrière eux.
Tout en se demandant la raison de sa venue, l'écossais se dirigea à nouveau vers son bureau et se posa contre lui tout en croisant les bras. Selon les demandes du clients il aviserait si oui ou non il allait accepter l'enquête ou autre.
Une chaise plutôt confortable qu'il avait acheté un jour à une brocante était placée là pour les clients. Bon il y avait d'autres chaises au cas où ils venaient à plusieurs mais généralement les clients venaient toujours seuls car leurs demandes n'étaient pas des plus purs, aussi seule cette unique chaise trônait au centre de la pièce, face au bureau
.

"Maintenant je suis tout ouïes... Que puis-je pour vous, monsieur?"

Il n'avait aucunes idées de qui il pouvait s'agir à vrai dire. Pourquoi avait-il dit qu'ils se connaissaient? Cette nuit, il n'avait vu qu'une drôle de nenette aux cheveux verts dont il n'avait eu aucunes informations. Bon ok, il lui avait semblait qu'elle lui avait dit quelque chose pendant un moment, mais il n'avait strictement rien écouté, trop occupé à surveiller les flics qui tournaient viraient dans le secteur. Il était sur d'avoir sauté un élément important mais entre savoir un truc louche et échappé aux autorités, son choix avaient été vite fait.

Tout en gardant le silence, il observa l'individu avec curiosité. Qu'allait-il bien pouvoir lui demander à une heure pareille?
il finit par craquer et s'alluma une cigarette et tant pis si l'autre n'aimait pas la cigarette, lui en était fou et ne pouvait aucunement s'en passer, surtout en ce moment
...

[j'ai remarqué que t'avais mit Aurore dans le tout premier post or c'est le Crépuscule, la tombée de la nuit lol]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Jeu 16 Juin - 16:29

Trust faillit se vexer en voyant que le rouquin ne se rappelait même pas de ce que lui avait dit Toty. Il grogna, tandis que le détective s'en allait pour se rafraichir. Tseuh ! Il ne l'avait donc pas écouté ! Pfff... M'enfin, à quoi bon s'énerver contre un type qui avait peur simplement d'une horde de policiers courant à ses trousses ou d'une simple jeune fille..... A cheveux verts... En plus, lui, Trust, devait se retenir pour ne pas lui foutre les chtons !! L'autre aurait pu quand même faire l'effort d'écouter ce que lui avait dit Toty, mais tant pis ! Bis repetita placent comme on dit. Trust se calma un peu, attendant... impatiemment le rouquin. Et puis, tiens... C'est vrai ça... Il était devenu plus que sérieux le rouquin là... Une mouche l'avait piqué ??? Ou alors... Le rouquin froussard n'était qu'un rôle qu'il se donnait ? A moins... Qu'il ne se faisait plus sérieux juste pour cacher qu'il était un froussard ???... Intéressant... De plus en plus intéressant.

Attendre ainsi dans le couloir que le détective lui ouvre la porte était plus qu'ennuyeux. Si Trust ne s'était pas mis en tête de ne pas faire de bêtise, il aurait déjà chercher à comprendre le mécanisme de la machine qui se trouvait là dans le couloir, quitte à la casser en mille petit morceau. Mais non, il tenta tant bien que mal de rester le plus sage possible. Il ressortit le livre des morts. Il l'ouvrit à la page de la victime du jour. Celui d'aujourd'hui était connu du rouquin, donc seul le rouquin savait où il se trouvait à présent. Cependant... Savait-il qu'il allait mourir plus tôt que prévu ? Trust se le demandait bien...

La porte s'ouvrit le rouquin l'invita à entrer. Trust n'allait pas lui faire le plaisir de lui dire le pourquoi du comment de sa venue ici tout de suite. Il l'avait fait poireauter, alors il attendra un peu aussi. Il s'assit non sans aucune gêne sur un des fauteuils qui se trouvaient là, croisant les jambes et posant ses mains derrière sa tête. Un sourire s'afficha sur le visage de Trust, savourant le confort du fauteuil puis le shinigami parla :

"Tout d'abord, je me présente. Je m'appelle Trust. La fille aux cheveux verts que vous avez vu tout à l'heure c'était... mon autre moi. Mais vous expliquer tout ça serait beaucoup trop long. Passons. Je suis, pour faire court, shinigami. Et il se trouve qu'aujourd'hui la victime que je recherche est..." Il sortit la photo de l'individu et la tendit à Darren. "Celle ci."

Il eut un petit sourire. Si Darren lui disait qu'il ne la connaissait pas, il mentait, il travaillait sur une affaire qui concernait cette homme. Mais Trust savait ce qu'il ferait s'il niait connaitre cette homme. D'autant plus qu'il lui faisait perdre son temps : en effet l'individu, depuis qu'il savait qu'il était recherché, courait toujours dans Londres. Cependant le petit doigt de Trust lui disait que le rouquin savait où il était. Aussi il ajouta avec un sourire rempli de malice :

"J'ai besoin de vous pour le trouver."

Allait-il accepter ? Si oui, Trust sera content, il perdra moins son temps. Si non ? Trust emploiera d'autres moyen pour le forcer... fufu...
Revenir en haut Aller en bas
Darren Grant

avatar

Date d'inscription : 16/02/2011
Nombre de messages : 106
Localisation : j'te le dirais pas! >__<

Feuille de personnage
Age [RP]: 24 ans
Fonction/Rôle: Detective privé / Ecossais malchanceux...

MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Lun 11 Juil - 22:02

Finalement le client s'installa confortablement et s'amusa à le faire poiroter. Oh ça, c'était encore un bon, il le sentait...
Mais bon, comme Darren était du genre flegmatique, le silence ne le dérangea pas, lui permettant même de se griller une cigarette. Oui oh ça va les leçons de moral sur la politesse et tout le tatouin! Il s'en moquait de l'incommoder, il fumerait quoi qu'il advienne!
Mais alors qu'il savourait sa clope, l'individu se mit à parler et se présenta. Ce qu'il lui annonça eu pour effet de rendre le borgne sceptique. Lui et la tarée verte étaient la seule et même personne? Cela semblait quelque peu improbable... Et ça même quand il avoua qu'il était shinigami. Oh, messire se prenait pour un dieu de la mort, un de ces fameux faucheurs dont on entendait parler partout en ce moment? Bon en même temps avec l'épidémie ce n'était pas surprenant que ces bons hommes montrent le bout de leur nez mais quand même... Au point de demander l'aide d'un détective de seconde zone.

Sa demande le surprit encore plus. Quoi il voulait vraiment qu'il l'aide à trouver quelqu'un?! Cela devenait vraiment trop zarb pour lui là! Pourtant, lorsqu'il observa la photo, il vira au blanc. Oh non, pas ce gus là!
Il y avait pas à dire, dès qu'il foutait son nez dans les affaires des autres il ne s'attirait que des emmerdes, encore une fois, il en avait la preuve.
Comment se débarrasser rapidement de ce Trust? La réponse était évidente: il balançait où se trouver sa proie.
Il aurait préféré ne pas avoir à faire à ce maboule mais apparemment il n'avait pas vraiment le choix, tout en ce soit disant shinigami lui inspiré la plus grande méfiance. Il semblait vraiment pas net.


"Eh galère... Si je vous dis où il est, vous foutez le camp après?"


Non le rouquin n'avait aucunes envies de faire affaire avec ce type, ça sentait l'arnaque à plein nez.
Où avait-il rencontré la cible? Tout simplement dans une de ses mésaventures habituelles: Alors qu'il cherchait à la base un pauvre époux qui avait découché -surement en train de cuver son vin dans une rue dégoutante- il s'était retrouvé nez à nez avec le malfrat. Celui-ci fuyait les policiers qui le coursaient et avait prit la même ruelle de Darren mais en contre sens. Forcement, pas le temps de réagir et le drame se fit: ils s'étaient percutés assez violemment, obligeant l'homme, qui se trouvait en sandwich entre les flics et l'écossais, à sortir une arme et menacer le rouquin. Ce fut une mauvaise idée... Pas qu'il savait parfaitement se battre ou quoi que se soit d'autre, non... En fait, sous la panique, Darren chercha à se barrer, mais s'emmêla les pieds, se cassa monumentalement la figure, s'accrocha à la gouttière pour amortir la chute, ce qui la fit céder sous le poids et au final, assomma violemment l'homme avec la fameuse gouttière, celui-ci s'étant trouvé juste dans la trajectoire.

Oh les autorités furent très reconnaissant de récupérer le fameux malfrat, remerciant grandement Darren sous le regard mauvais de l'autre. Ce que le détective aurait aimé ne pas être là! Bon nous passerons les détails de la fuite du rouquin lorsqu'ils réalisèrent qui il était et les menaces de mort que lança le type à son encontre. Tout ça pour dire que non, Darren n'avait aucune envie de retrouver ce mec. Il savait où il était mais il était hors de question qu'il se retrouve face à face avec. Avec sa tronche et sa couleur de cheveux, il se ferait reconnaître de suite...


"Il se trouve en prison en ce moment... Vous n'avez plus qu'à vous rendre là-bas par vos moyens... shinigamique et faire votre boulot. Voilà! J'ai dit tout ce qu'il vous fallait! Et comme il se fait tard je vous le fait gratis, pas de soucis là dessus hein!"

Il eu un rire sonnant faux et se redressa pour aller ouvrir la porte à Trust, cherchant par tous les moyens à le virer de chez lui le plus rapidement possible. Mais hélas, quand il se retourna vers lui pour lui demander de partir, l'expression que lui lança le shinigami lui fit clairement comprendre qu'ils en avaient malheureusement pas finit... Eh galèèèèère!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Mer 24 Aoû - 13:52

Sacré détective ! Il le voyait venir avec ses gros sabot ! Il voulait se débarasser de lui au plus vite ! Mais Trust n'était pas de cet avis. Qu'il soit une quiche en sens de l'orientation, c'était un fait indéniable. Qu'il ne sache pas où se trouvait la prison en était un autre. Maintenant, savoir si c'était vrai ou pas... Ca on ne pourra jamais le savoir, Trust est juste un imprévisible. Oh que non il ne le laissera pas filer comme ça le petit rouquin !!

"Eh galère... Si je vous dis où il est, vous foutez le camp après?" lui avait demandé le détective. Trust fit une mine emplie de réflexion avant de dire simplement :
- Non.

Pourquoi ? Parce qu'il avait besoin de lui pour y aller. Hahaha !! Il le trouvait intéressant ce rouquin alors il n'allait pas le lacher d'une semelle ! Nan mais ! Pas tant qu'il avait pu le connaitre un peu à fond. Un ange lui ??? Que croyez vous ? Il est juste un sacré type à l'esprit tordu voilà tout. Et même s'il n'avait pas besoin réellement de Darren, il n'allait pas le laisser filer. Il n'y avait rien à comprendre, c'était juste du Trust tout craché. Darren lui dit où la victime était :

"Il se trouve en prison en ce moment... Vous n'avez plus qu'à vous rendre là-bas par vos moyens... shinigamique et faire votre boulot. Voilà! J'ai dit tout ce qu'il vous fallait! Et comme il se fait tard je vous le fait gratis, pas de soucis là dessus hein!"

Trust eut un sourire fin. Il plongea son regard dans celui de Darren. Non non non mon gars ! Trust ne te laissera pas tranquille du tout. Il voyait bien que le détective avait la frousse de revoir le malfrat. Alors il répondit :

- Mon cher Darren Ah mais fallait pas demander à Trust de respecter les règles de bienséances non plus ! Même si avec mes moyens shinigamiques je peux me rendre où je veux, si je ne sais pas où est la prison, comment voulez vous que j'y aille ??? Et puis, vous n'avez pas à vous inquiéter, le malfrat ne vous fera absolument rien, il est en fin de vie, c'est d'ailleurs pour ça que je dois aller lui rendre visite.

Il se leva et s'approcha du bureau. Les mains derrière le dos, un grand sourire au lèvres, il se pencha un peu vers Darren.

- Vous voulez bien m'accompagner ??? Je suis vraiment nul en orientation. Alors puisque vous savez où c'est, je ne peux que m'en remettre à vous.

Il savait qu'il lui ferait peur. Ah ! Les hommes... Tous des froussards... Il fut bien obligé de le rassurer un peu :

- Allons, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous manger, et encore moins vous faire du mal, votre heure n'est pas encore arrivée !

..... C'était censé être rassurant ? Selon Trust, oui. Mais pour un esprit normal, forcément que ça ne l'était pas forcément...
Revenir en haut Aller en bas
Darren Grant

avatar

Date d'inscription : 16/02/2011
Nombre de messages : 106
Localisation : j'te le dirais pas! >__<

Feuille de personnage
Age [RP]: 24 ans
Fonction/Rôle: Detective privé / Ecossais malchanceux...

MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   Mar 6 Déc - 20:35

Non mais là, ce type commençait sérieusement à lui courir sur le haricot ! Non content d'avoir l'information qui lui fallait, il n'avait pas bougeait d'un pouce et exigeait qu'il lui indique la Prison... Non pas sur une carte, mais en l'y emmenant en plus ! Mais il se croyait où ?!
Darren dévisagea un long moment Trust, ne cillant même pas lorsque celui-ci prit son air menaçant. Non, rien à battre, il n'irait pas là-bas.
Le rouquin avait beau être pacifique et très peu courageux de base, il n'empêche que passé un certain moment, il avait plus qu'assez.
Cet homme... euh non ce 'truc' n'avait aucun ordre à lui donner, ni même une demande à lui formuler. Il se faisait tard et crapahuter jusqu'à la prison était la dernière chose dont il avait envie.


"Je n'ai jamais dit que je savais où se trouve la Prison. Sens d'orientation ou pas, il vous suffit d'aller dans l'avenue principale au bout de cette petite rue et vous n'aurez qu'à demander votre chemin à des passants ou regarder un plan de ville qu'on trouve un peu partout."


Voilà, le ton était mit. Il était las et voulait aller dormir. Quelle idée stupide avait-il eu d'aller voir de plus près ces foutues rumeurs. Lui et sa curiosité maudite...
Il se ralluma une autre cigarette et croisa les bras, gardant une expression parfaitement neutre et détaché. Quitte a être convainquant, autant ignorer la peur qui pouvait se pointer à tout moment.
Il se disait Shinigami et donc ne tuant que les personnes dont l'heure était venue. Pour lui, ce n'était pas le cas. Normal, il avait beau être maladroit, il arrivait toujours à s'en sortir, se relevant quoi qu'il arrive et ayant une constitution qui lui octroyé une faculté de cicatrisation plutôt hors du commun pour un simple humain. Une chance pour, sachant qu'il avait quand même une grosse balafre à l'œil et à la main.
Sans oublier évidemment qu'il n'était pas malade. Avec tout ça, il était sûr de vivre longtemps, même si certain de ses agissements faisaient parfois penser le contraire.

Comme avec un air de défi, il reprit, non sans prendre un ton encore plus grave.


"Vous ne pouvez pas m'obliger à vous accompagner. Je vous ai donné l'information qu'il vous fallait et ça gratuitement. Vous l'avez dit vous-même, le moment de ma mort est encore loin, vous ne pouvez donc pas me forcer en me menaçant. Le libre arbitre est encore un droit chez l'être humain, navré de le dire."


Ah il avait la forme ce soir ! L'énergie du désespoir comme on disait.
Il avait vraiment envie de se dépêtrer de cette histoire et tous les moyens étaient bon pour ça, même celui de ressortir l'idée du libre arbitre et de la menace. Retourner les mots d'autrui à son avantage. Un peu bête, mais jusque là, il s'en était toujours tiré grâce à cela. C'est qu'il était rusé le petit écossais. Bon rusé certes, mais pas très malin quand même. Il s'agissait d'un shinigami et non d'un humain. Aussi la réaction était imprévisible.
Restant parfaitement silencieux, il attendit de voir si la créature allait réagir positivement ou pas. S'il partait, tant mieux. S'il restait, il faudrait que Darren utilise d'autres moyens pour s'en sortir. Et se connaissant, il n'avait pas très envie d'employer LA méthode qui avait, jusqu'à ce jour, toujours Très bien marché... trop peut-être même...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Do you fear death ? [PV DARREN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you fear death ? [PV DARREN]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I don't fear death. [Terminée]
» Aragorn || I do not fear death.
» Do you fear death?
» Commande Death at Koten
» Cities of Death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji - Black Butler RPG :: The City :: Centre-Ville :: Agence de Détective-
Sauter vers: