AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 20 Mar - 20:19

Une étrange atmosphère flotte dans les rues de Londres, quand tombe la nuit. Tandis que le soleil disparaît peu à peu derrière la haute stature de la ville, les passants se pressent d’accélérer le pas, le cœur étreint par un malaise connu de tous les humains. Leur visage semble tout à coup refléter de sombres pensées, aussi sombres que la couleur dont se teinte petit à petit le ciel. Alors ces messieurs froncent les sourcils, ces dames grimacent, confrontées à la fraîcheur nocturne. A travers les vitrines des magasins, les formes les plus familières deviennent méconnaissables, et c’est à peine s’ils osent encore y jeter un coup d’œil. Ils se contentent d’avancer en regardant droit devant eux, ou se bornent à fixer les dalles descellées sur lesquelles ils posent le pied.

Des automates… Tous faisaient la même chose. Les mêmes gestes. Un léger sourire étira les lèvres de Drocell Kainz. Oui, il aimait parfois s’adonner à ce genre d’activité, debout au coin d’une rue, dissimulé par la pénombre. Il aimait observer ces gens, ou plutôt considérait cela comme un moyen relativement amusant de tuer le temps. Ainsi, qui se montrait le plus pantin des deux ? Etait-ce lui, était-ce eux ? Inverser les rôles, juste pour quelques instants…

Mais bientôt il se retrouverait seul. Lui qui n’a n’y famille à rejoindre, ni doux foyer auprès duquel se réchauffer. Tout ce qu’il possède, c’est sa boutique. La voyez-vous, en face, surmontée de cet écriteau illisible qui se balance lamentablement sous la petite brise ? Derrière la vitre sale, à côtés des clowns poussiéreux en porcelaine, vous accueillent de leurs yeux vides des poupées vieillies. Elles sont l’unique réconfort de Drocell, sa seule compagnie. Elles sont peut-être belles, d’une beauté figée et mystérieuse, mais personne ne veut d’elles. En fait, elles ressemblent beaucoup à leur maître.

Drocell décida de marcher un peu. Il voulait se trouver un endroit acceptable pour passer la nuit. Quoique… cette expression ne lui convient pas, puisqu’il ne dort pas. Il s’ennuie, tout simplement. Il attend que l’aube se lève, en vaquant dans les ruelles avec sa boîte à musique, avant de jeter son dévolu sur une place confortable. Cette nuit-là, il s’assit sur le perron d’un vieux bâtiment abandonné, qui autrefois servait de cabinet de médecin. Il se croyait en un lieu suffisamment reculé pour être tranquille, cependant après quelques minutes de silence, un bruit sourd sur sa gauche lui fit détourner la tête…


Dernière édition par Drocell Kainz le Dim 5 Juin - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 20 Mar - 21:49

Le rideau de noirceur de la nuit s'étendait, lentement mais sûrement, sur la magnifique ville de Londres. Au crépuscule, les boutiques ferment, les gens rentrent chez eux. Et les créatures de la nuit se réveillent...

Je me promène dans la rue, tout bonnement comme en plein jour, chantonnant un air improvisé au rythme de mes pas allègres. Alors que beaucoup se sentent envahis par la nostalgie, entre chien et loup, moi je me fais coyote et profite de ce rare moment de calme encore vaguement éclairé par l'astre du jour. Y a-t-il seulement moment plus magnifique que la fin d'une longue journée bien remplie? Les rues se vident, petit à petit... J'en profite, quoi, j'aime pas les foules. Une brise se lève, réconfortante...

Mon regard semble attiré vers une boutique à ma droite. Pourtant, c'est une boutique comme les autres... Je lève le regard vers l'écriteau, dont je ne distingue même pas les lettres, et m'approche de la vitrine crasseuse. De là m'observent des dizaines de poupées, de marionettes, de petites personnes qui semblent me fixer de leur morne regard. La poussière les couvre, comme de vieux jouets que l'on a renié, trop orgueilleux que serait un adolescent pour garder des poupées. Leurs yeux vides contemplent un monde qui n'est pas le nôtre. J'ai dû passer un bon moment plantée là, car lorsque je fus tirée de ma contemplation par les miaulements lancinants d'un chat passant par là, la rue était déserte et le crépuscule cédait sa place à la véritable nuit. Le chat disparaît du moment que je me penche pour le caresser.

Je déambule comme un fantôme dans les rues, gambadant presque, souriante. Le petit peu de gens que je croise, près des auberges et des tavernes, doivent me prendre pour une folle... Ça a l'air de me déranger? Non? Bonne réponse, vous avez gagné une bouteille en plein front. Un ivrogne s'approche de moi, verre à la main, tenant à haute voix des propos insolites et indécents. C'est le seul désavantage de vivre la nuit. Je quitte rapidement ce quartier trop bruyant pour me diriger vers une ruelle que je sais abandonnée depuis belle lurette. Personne ne s'y trouve.

Je grimpe les marches d'acier qui grincent, qui chignent sous mon léger poids. Sautant une marche à l'angle douteux, je continue mon ascension vers la terrasse de ce vieux cabinet que seul un poids plume comme moi pouvait atteindre. À mon arrivée cependant, je n'étais pas seule. Suprise, mon pied rate de près une marche, et je m'écrase de tout mon long sur le balcon, d'où m'observe un étrange jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Mer 23 Mar - 20:21

Bam !
Une silhouette venait de s’affaler sur le ciment rugueux de la terrasse. Une silhouette féminine, à en juger par la finesse de ses contours… Mais difficile d’en apercevoir davantage, avec si peu de lumière ! Posée à côté de Drocell, il y avait une minuscule chandelle. Le marionnettiste s’en accommodait lors de ses longues promenades nocturnes. Il est vrai que la lueur d’une flamme, si petite soit-elle, a toujours quelque chose de réconfortant…

Le pantin tendit une main gantée vers la bougie, avant de se lever et de faire quelques pas en direction de la masse sombre que formait le petit corps recroquevillé sur le sol. Il n’osa pas s’approcher de trop près, obéissant à une sorte d’instinct étrange qui par moments s’accaparait entièrement de sa personne. Dans ces moments-là également, Drocell différait des humains. N’importe qui de normal se serait précipité sur cette fille, lui aurait demandé si elle allait bien, si elle n’était pas blessée ! Ou alors les émotions prenant le dessus, aurait poussé un cri de surprise et sentit son cœur battre plus fort.

Mais pas Drocell. Il restait planté là, lui. Parfaitement calme. Il attendait que quelque chose se passe, sa chandelle à la main, sa tête penchée de côté, en proie à une réflexion - ou plutôt à une observation - superficielle. Du regard il parcourait les cheveux bouclés de l’inconnue, d’un roux sombre et brillant, que lui laissait voir le faisceau de sa lampe. De très beaux cheveux…

Enfin, les effets du curieux instinct se dissipèrent, et Drocell sembla prendre conscience de l’état dans lequel se trouvait la fille. Il songea vaguement que sa chute avait dû la sonner, et que peut-être elle avait besoin d’aide pour se redresser.

"Je… euh…"

Mince, que fallait-il dire ? Quels mots employer ? Il avait perdu l’habitude de parler avec des humains… De plus, il n’était même pas sûr que son interlocutrice entende ses bégayements. Alors il se rapprocha, hésitant. Il fléchit les jambes, et ses genoux émirent un drôle de craquement. Ses doigts se dirigèrent presque involontairement vers la chevelure flamboyante, comme s’il éprouvait un besoin irrésistible de la toucher. Mais il se retint juste à temps. A la place, il s’efforça d’aligner une phrase. Sa voix aurait pu trahir un certain malaise, or elle était, comme toujours, platoniquement neutre.

"Si vous… si vous vouliez bien me tendre votre main…"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Ven 25 Mar - 23:52

Affalée sur le ciment glacial, une fois l'effet de surprise passé, je relève le regard pour apercevoir un étrange jeune homme qui se dirige vers moi. Je ne suis pas blessée, sinon une minime douleur aux genoux et aux coudes, mais je reste tout de même au sol, encore un peu sous le choc de ma chute. Pendant un instant, un court instant, je crois que c’est Joker qui est près de moi. Un unique instant durant lequel mon cœur fait un bond dans ma poitrine. Le temps d’un clignement d’œil, l’illusion disparaît, et mes yeux se lèvent sur le visage finement tracé du jeune homme. Un visage doux et fin encadré par une folle chevelure orangée, de magnifiques yeux violets aux contours tracés de maquillage, une petite fleur de lys sur sa joue droite. Un manque d’expression dans ses traits ainsi que dans sa voix, mais il n’en reste pas moins d’une perfection… inhumaine.

''Si vous… si vous vouliez bien me tendre votre main…''

Je me redresse sur mes genoux, mon regard toujours planté dans celui morne de mon interlocuteur. Un faible rire cristallin s’échappe alors que je m’exécute, souriante.

«Mais avec plaisir, messire~ »

Je lui tends donc la main, malgré que je suis parfaitement capable de me relever seule. Je trouve ça mignon, quoi, les rares jeunes hommes qui font preuve de politesse sont rarement aussi... agréables. Je lui offre mon plus radieux sourire, ne peut toujours m’empêcher de ricaner face à son impression d’embarras – comment savoir, avec un ton de voix si platonique?.

« Mais qu’attendez-vous... je ne vous mangerai pas~ Enfin, peut-être... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Lun 28 Mar - 22:09

Enfin la jeune femme s’anima, et consentit à prendre la main de Drocell, le sourire aux lèvres. Elle était si légère que ce dernier n’eut même pas besoin de tirer sur le bras gracile pour la soulever. En trois mouvements là voilà debout, joyeuse et visiblement pleine d’énergie, alors qu’elle gisait encore sur le sol quelques secondes plus tôt. Le rire cristallin résonnait, se répercutait sur les murs creux en vieille pierre. Un rire clair et limpide, semblable à une douce mélodie dont on voudrait ne jamais entendre la fin…

Quelle fille étonnante ! Quelque chose disait à Drocell qu’elle n’était pas qu’une banale humaine, une automate comme il en avait tant observé dans la soirée. Ce qu’elle avait de différent – si tel était bien le cas – il l’ignorait encore, mais était très curieux de le découvrir. Curieux comme il avait rarement l’habitude de l’être. Normalement, les gens qui l’entourent se révèlent inintéressants. Ils ne pensent qu’à eux, ne voient que leur propre reflet dans le regard des autres. Mais cette inconnue, qu’il n’avait jamais même croisée au détour d’une rue, lui adressait son plus beau sourire. Elle était là, à le regarder, elle le voyait.

« Mais qu’attendez-vous... je ne vous mangerai pas~ Enfin, peut-être... »

Evidemment, il était ridicule… et un peu inquiétant, avec sa bouche ouverte et ses paupières fixes, qui n’ont jamais besoin de se refermer. La raideur de ses gestes, la lenteur de ses mouvements… le fait que son interlocutrice se mette à glousser n’avait rien de suspect, bien au contraire. Il n’aurait pas été plus surpris si elle avait pris ses jambes à son cou. C’était une réaction naturelle, dans une telle situation.

"Excusez-moi. C’est que… j’aime beaucoup votre rire. Continuez… s’il vous plaît."

Rire. Un drôle de mécanisme. Le pantin ne savait pas le faire, ne savait plus. Il essaya, juste pour voir ce que cela donnait. Le son qui sortit de sa gorge n’avait cependant rien de comparable à celui que la jeune femme était capable de produire. D’ailleurs, il ignorait comment elle s’appelait… Une question que l’on doit pourtant poser au début de toute rencontre.

"Pourrais-je connaître votre nom ?"

En attente d’une réponse, il se plut à contempler le joli minois qui lui faisait face. A admirer les deux petits soleils qui brillaient à travers ces grands yeux émeraude, d’un vert envoûtant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Jeu 7 Avr - 1:29

Allègrement je me relève, marche d’un pas joyeux autour du jeune homme, l’observe. Il est curieux, dans ses manières, dans ses habits. Il est très curieux. Je le détaille, sans vergogne, je ne tente même pas de le cacher. Ce serait vain, je le dévisages. Ses gestes semblent au ralenti. Me suis-je cognée si fort ? Peut-être... D’ailleurs, je sens un vertige... léger, léger. Je m’adosse à un mur, il ne cèdera pas.

"Excusez-moi. C’est que… j’aime beaucoup votre rire. Continuez… s’il vous plaît."

Je me retiens de rire. J’essaye. Je ne réussis pas. Sa demande est si... grotesque. Et puis, sa voix, sa voix platonique, sans intonation... Elle... me fait rire. Me rapelle inlassablement... lui. Je ris, je ris, je ne peux m’en empêcher. Après un moment, je me force presque. Comment ne pas vouloir faire plaisir à un jeune homme si adorable ?

"Pourrais-je connaître votre nom ?"

Mon rire s’arrête, cette fois. J’en ai presque les larmes aux yeux. Mon nom... Quel est mon nom ?

''Je... Mon nom est Isabelle. ''

Isabelle... Ce seul nom est si plein de souvenirs. De mauvais, souvenirs. Isabelle... C’était mon nom. C’était. Ce ne l’est plus. Je ne suis plus cette jeune femme négligée et déséspérée. C’est du moins ce que j’espère. J’essaie de m’en convaincre. J’essaie d’oublier. Mais toujours elle me hante. Mon ombre, mon passé, qui me suit sans remords ni regrets. J’essaie, je fais tout, l’alcool me fait oublier. Mais pas pour longtemps. Rapidement, elle revient me hanter. Je suis perdue. Je survivrai. Je ne m’en sortirai pas.

''S’il vous plaît, eum... Apellez-moi Chérie. C’est... mon nom de scène. ''

C’est cela ou mourir... Lentement, à petit feu...

Dear Agony,
Just let go of me
Suffer slowly
Is it the way it’s gotta be?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 17 Avr - 22:41

Drocell leva sa chandelle qu’il tenait toujours à la main, de façon à ce que les lueurs de la bougie éclairent davantage le visage de la jeune femme. Il se rapprocha encore un peu de cette dernière. Il vint se placer tout près d’elle, contre le mur auquel elle s’était adossée. Une telle proximité aurait normalement dû le troubler, le déranger. Mais cette fois, il n’en faisait pas de cas. Il se sentait naturel… si toutefois ce terme pouvait s’employer pour quelqu’un comme lui.

A sa demande, la belle inconnue se remit à rire. Drocell examina les petites fossettes qui creusèrent ses joues pâles, les plis qui se formèrent au coin de ses lèvres fines. Il examina sans retenue, sans gêne, sachant très bien que de son côté elle en faisait autant. Que de traits délicats… Il n’y avait rien, pas même un grain de beauté mal placé, qui puisse gâcher ce visage. On aurait dit une poupée. Cette peau blanche, c’était de la porcelaine, et ces yeux verts, c’était deux fragments de pierre précieuse.

Le pantin tenta une nouvelle fois de joindre sa voix à celle de la jeune femme. La flamme au creux de sa paume vacilla, dansa sous le souffle de leurs rires forcés. Puis tous deux se turent. Quand Elle révéla son nom, Elle sembla tout à coup nettement moins joviale. Isabelle… Elle s’appelait Isabelle… Mais il fallait l’appeler Cherie.

"Je vous nommerai comme vous le désirerez mademoiselle."

Il en ignorait la raison, or s’il fallait que ce soit ainsi, alors ce serait ainsi. Le marionnettiste ne cherchait jamais le pourquoi du comment. Il prenait les choses comme elles venaient, comme son ancien Maître voulait qu’il le fasse.

"Je suis Drocell… Drocell Kainz."

Ce nom lui paraîtrait sans doute étrange, conformément au reste de sa personne. Le pantin chercha le regard de Cherie, tandis qu’elle, elle fixait un point imaginaire, loin devant elle. Que lui arrivait-il ? Ses yeux reflétaient la tristesse, la nostalgie.

"Est-ce que… vous vous sentez bien ?"

Il commença à glisser le long du mur, pour finalement s’assoire en tailleur sur le béton glacé, en une position plus confortable. Il continuait de jeter des coups d’œil à son interlocutrice, dans l’attente d’une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Lun 18 Avr - 2:18

"Je vous nommerai comme vous le désirerez mademoiselle. Je suis Drocell... Drocell Kainz.''

Quel magnifique nom... Si étrange, si particulier, un nom qui ne révèle en rien les véritables intentions du jeune homme. Alors qu'il parle, je me concentre de tout mon être sur sa seule voix - je réussis à me débarasser de mes mauvaises pensées, mais un ton amer prends place dans ma bouche alors que je lui réponds :

''Oui, je vais bien. J'ai seulement eu... un petit moment.''

Je finis par me laisser tomber à genoux, tournant la tête vers Drocell avec un petit soupir.

''Il m'arrive de... de me sentir comme ça. C'est fréquent... ''

Bon, allez, raconte-lui ta vie, tant qu'à faire. Mais... Il faut qu'il le sache.

''...Pourquoi... êtes-vous si courtois avec moi? Je... je ne suis qu'une jeune écervelée...''

Dans la nuit, la scène se teinte d'une fantastique éerie. Les lueurs orangées vacillent aux alentours, lèchant de leur lumière les murs décrépits, le plancher instable, jusqu'au corps assis devant moi. Un joli morceau d'homme, d'ailleurs. Ni trop mince et fragile, ni trop large et intimidant. Ce genre de moments que vous n'oubliez jamais, qu'il finisse bien ou mal. Il y a cette douce folie en moi qui me crie, créé des scénarios plus obscènes et impossibles les uns que les autres, mais je me plais à penser qu'il puisse en venir à m'apprécier. Après tout, si peu de gens n'acceptent ma seule compagnie. Je suis une folle, une écervelée, une démente. J'en suis fière, dans la mesure du raisonnable. Mais parfois, je me dis que j'aimerais bien me trouver quelqu'un qui m'accepterais comme je suis.

''Je... je ne suis qu'une folle...''

La nuit qui tombe, la noirceur qui m'enveloppe me rapelle la dure journée passée à avaler des sabres plus longs et coupants les uns que les autres, ainsi que les étirements multiples, et la période d'exercices généraux quotidiens comme chaque matin dans le Noah's Ark. La fatigue m'envahit, soudainement, et je laisse mes paupières se fermer. J'hésite, mais je suis tentée de me blottir contre lui. Devrais-je? Je ne le connais même pas... Pourtant, je sens qu'il ne me jugera pas. Que je peux tout lui raconter. Qu'il ne fuira pas.

Je sens que ce n'est que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Mar 26 Avr - 19:42

Alors que Cherie lui répondait, le marionnettiste put déceler une pointe d’amertume dans la voix de la jeune femme. Juste une pointe ? Non. Pour être franc, la totalité de cette personne semblait tout à coup s’obscurcir. Elle continuait de lui tourner le dos, se bornant à parler d’un ton qui se voulait léger. Mais lui, Drocell, n’avait ni besoin d’yeux, ni besoin d’oreilles pour sentir ces choses-là. Il les devinait. Il les reconnaissait, puisqu’elles faisaient partie de son être, à lui aussi. La mélancolie ne s’exprime pas seulement par un regard un peu éteint, tout comme la douleur ne s’identifie pas uniquement par des marques sur le corps. C’est quelque chose de plus profond, qui peut imprégner à jamais l’âme d’un individu. Une chose à laquelle on s’habitue, une chose que l’on peut masquer, mais qui finit toujours par se révéler. A ceux qui connaissent, à ceux qui voudront bien chercher.

"Je suis désolé… Mon intention n’était pas d’éveiller en vous de douloureux souvenirs."

Les souvenirs. Ces petits bouts de vie morcelés, si doux, si cruels… Par quel mystérieux mécanisme la simple évocation d’un bruit ou d’une odeur peut-elle replonger une personne dans son propre passé ? Et pourquoi d’autres n’y ont-ils pas droit, ou si rarement ? Pourquoi quand certains tentent désespérément d’oublier, il y aura toujours des gens pour les envier ? Des gens… des erreurs de la nature devrait-on plutôt dire. Des créatures qui ne devraient pas exister, comme Drocell.

Cherie vint finalement se poser à côté de lui, dans un bruissement d’étoffe. Dommage que la nuit fut déjà si bien avancée… Le pantin aurait certainement apprécié les couleurs et les matières composant les vêtements de la jeune femme, s’il y avait eu un peu plus de clarté. Car une lady avec un si joli visage… ne peut qu’être bien vêtue, n’est-ce pas ?

Tandis que Cherie se remettait à parler, Drocell chassa les quelques bribes de pensée qui trottaient encore dans sa pauvre cervelle. Il écouta sa nouvelle connaissance avec attention, même si cela ne se voyait sans doute pas. Ainsi elle se sentait mal parfois, mal et probablement seule, incomprise…

"Je vous comprends vous savez. Je me sens souvent comme cela moi aussi… je dirais même que ça ne me quitte pas."

Il se mit à la fixer intensément. Voilà qu’elle s’interrogeait sur sa façon de s’adresser à elle. Drocell ne saisit pas. Lui aurait-il déplu ?

"Mais mademoiselle… ou madame d’ailleurs… pourquoi ferais-je une distinction ? N’ai-je pas l’autorisation de vous parler poliment ?"

Le marionnettiste sentit la jeune femme de plus en plus fatiguée. Ses paupières se fermaient, et elle commençait à tenir des propos déplacés. Ecervelée ? Folle ? Pour peu il se serait remis à rire, tant tous ces qualificatifs étaient loin de l’image qu’il se faisait d’elle. Lui par contre, il était réellement écervelé. Fou… peut-être pas. Un fou est un esprit malade, et de l'esprit il n'en avait pas assez pour cela.

"Mmm… j’ai beau essayer, je n’arrive pas à vous croire."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Jeu 28 Avr - 1:57

Je parle, je parle, sans m'arrêter. Lui, il est là et il m'écoute, patiemment, ajoutant à l'occasion un commentaire. Il m'écoute, sans me juger. Voilà si longtemps que je ne m'étais pas confiée à quelqu'un - à ce moment même, je réalise que la seule personne qui est au courant est Joker. Il est tout naturel qu'il le sache, étant mon supérieur direct. Bref, je sens que je peux me confier sans hésiter à ce jeune homme, Drocell. Je le sens, jusqu'au plus profond de moi - il n'est pas comme les autres. Il est différent.

Moi aussi, je suis différente.

Il me dit qu'il n'arrive pas à me croire, qu'il se sent comme moi.

''Peut-être dites-vous vrai... Je serais si heureuse de ne plus être seule...''

La fatigue se fait clairement sentir. Je replie mes genoux contre ma poitrine, les enserre de mes fins bras, tourne lentement un regard de chien battu que je plante dans les yeux de Drocell. Un regard à la fois franc et vide. Il manque quelque chose, il manque une étincelle, en lui comme en moi. Cela ne paraît pas, mais le sourire que j'arborais il y a à peine quelques minutes n'était que pure comédie. J'ai souvent de ces moments de mélancolie profonde, à mon plus grand regret. Mais avec lui, je ne me sens qu'un peu moins pathétique.

''Drocell... J'apprécie beaucoup votre présence.''

C'est vrai, je ne peux lui mentir. Il est tard, mon corps se rebelle contre l'éveil, il me faut une extrême concentration pour ne pas me laisser choir sur le jeune homme - et ce n'est pas l'envie qui manque. Honnêtement, si je n'étais pas en si mauvais état, la situation serait tout autre, me dis-je. Je sais pertinemment que si je passe plus de temps en sa présence, je finirai inévitablement par m'attacher à lui, si ce n'est déjà fait. Il est si rare ces jours-ci de rencontrer quelqu'un comme moi à qui je puisse parler - si rare que je craints avoir l'air d'une sangsue et rester avec lui jusqu'à ce qu'il en aie vraiment marre. Je ne veux pas avoir l'air d'une groupie, je suis déjà assez saoûlante au naturel...

Je pose mon menton sur mes genoux et détourne le regard, sentant à peine mon visage s'empourprer. Aie-je vraiment dit cela? Va t-il me prendre pour une folle, une prostituée?! C'est presque ce que je suis, après tout... Je ne lui en voudrais pas de se lever et de s'éloigner pour ne jamais revenir. Je ne lui en voudrais pas...

''Je suis un peu étrange, vous savez... Si... Si vous voulez partir, allez-y, je ne serai pas offensée...''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Sam 30 Avr - 23:14

Pour la première fois depuis bien longtemps, Drocell se sentait vivant. Oui, il avait l’impression d’exister, d’exister à travers le regard de Cherie. Ce regard sincère, comme si la jeune femme se mettait à nue, laissait tomber son masque. Comme si elle le mettait lui à égalité, comme si elle le jugeait digne d’entrer dans son monde, de se voir confier ses secrets les plus intimes. Comment appeler cela ? De la confiance ? Peut-être l’était-ce, ce sentiment de sécurité à la fois si simple et si particulier, qui semblait se tisser entre les deux jeunes gens. Un sentiment nouveau pour Drocell, encore un. Car confiance ne régnait pas dans sa relation avec son ancien Maître. Car confiance n’avait jamais régné avec quiconque.

"J’espère dire vrai my lady… je l’espère."

Tournant son visage figé vers la belle demoiselle, le pantin esquissa un sourire rassurant. Qu’il était agréable d’avoir face à lui un minois à l’expression naturelle, aux traits non déformés par le dégoût, la stupeur ou l’effroi. Qu’il était bon de se sentir normal… enfin. Drocell se surprit à espérer que le moment de révéler sa vraie nature n’arriverait pas. Il ne voulait pas briser une telle complicité. Il voulait que cet instant dure toujours, que cette nuit passée avec Cherie soit éternelle.

Lorsque la jeune femme lui avoua apprécier sa compagnie, il mit un certain temps à réaliser le sens de ces paroles. Ce n’était pas là des mots qu’il entendait tous les jours ! S’il eut été encore humain, son cœur aurait probablement bondit de joie dans sa poitrine. Mais à présent, à présent que son âme était prisonnière de ce corps grotesque… il ne pouvait qu’exprimer sa gratitude par des phrases qu’il s’efforçait de rendre convaincantes.

"Je vous remercie. Sachez que c’est inhabituel… les gens me fuient en temps normal, et je ne cherche pas particulièrement à produire l’effet inverse. Mais ce que vous dites me touche, vraiment."

Cherie avait détourné le regard, comme gênée par ses propres propos. Drocell tendit timidement une main vers sa joue, pour se risquer à l’effleurer d’une brève caresse. La lueur de la bougie ne manqua pas d’accentuer l’afflux de sang qui colorait alors la peau fine de la jolie rousse. Drocell se pencha un peu plus pour lui murmurer à l’oreille :

"Vous êtes adorable."

Il ne se demanda même pas ce qui lui prenait d’agir ainsi. Il usait de mots doux semblables, avant, pour s’assurer que son piège se refermerait convenablement sur ses victimes, sur ces malheureuses fillettes qu’il avait pour devoir de transformer en poupées… Avant. Ce n’était plus le cas aujourd’hui, il n’avait plus personne pour lui ordonner quoi que ce soit.

"Soyez-en certaine… je ne compte pas partir. Je suis… bien à vos côtés. Si vous me permettez de rester…"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 1 Mai - 2:12

"Je vous remercie. Sachez que c’est inhabituel… les gens me fuient en temps normal, et je ne cherche pas particulièrement à produire l’effet inverse. Mais ce que vous dites me touche, vraiment."

Tout se confirme. Il sait ce que j'ai vécu. Dès ce moment, je ne veux plus le quitter. Pour une fois, une unique, une ultime fois ou je rencontre enfin quelqu'un qui sait ce que sait d'inspirer le dégoût à tous et à toutes. Mais quand je sens sa main, ses doigts sur ma joue, le feu qui s'allume en moi - c'est presque iréel.

''Vous êtes adorable.''

Pendant un instant, je ne veux pas le croire - puis, je réalise qu'auparavant, jamais personne ne m'avait adressé de tels compliments. De compliments tout court, en fait. Plus j'y pense, plus je me dis qu'il a peut-être raison. Il sait ce que j'ai vécu : il peut voir derrière mon masque qui je suis vraiment. Et alors, je me dis, je me convainc :

Peut-être ma vie vaut-elle d'être vécue.

Je ferme les yeux, me laisse aller, la tête sur son épaule. Son simple contact me fait frissoner, chavirer. Jamais je n'ai encore été si près de quelqu'un - du moins, pas de cette manière. Tout en moi se démêle, se remmêle. Je me sens bien près de lui - est-ce la confiance, ou tombes-je dans un piège? Son regard me tourmente - n'est-ce là encore qu'un masque, ou est-il vraiment celui qu'il laisse croire? Finalement, je me dis qu'il cache quelque chose, qu'il n'est pas vraiment l'homme que je crois qu'il est. Mais je suis trop bien, ainsi affalée sur lui, pour oser même bouger. Mon coeur s'arrête sous le doux contact de ses doigts, reprend lentement vie, au rythme du sien, avec le sien.

"Soyez-en certaine… je ne compte pas partir. Je suis… bien à vos côtés. Si vous me permettez de rester…"

Je tente de réfléchir, de raisonner, je ne sais pas quoi dire. Dois-je seulement dire quelque chose? Je sais que si j'entrouve les lèvres, ce ne serait que pour dire des mots de facade. Je n'ai aucune idée comment exprimer ce que je sens. Alors, je dis ce qui me passe tout simplement par l'esprit.

''Si vous pourriez rester avec moi... je serai aussi heureuse qu'il est possible de l'être...''

C'est mignon, c'est tout chou, c'est presque romantique. Mais est-ce vrai? Sa seule présence parviendra-t-elle vraiment à m'aider à découvrir qui je suis? Je le crois bien fort. J'espère le croire. Je veux le croire. Rien qu'à cette pensée, je suis submergée d'espoir. Peut-être ma vie vaut-elle d'être vécue.

Mais pas seule. Pas sans lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Sam 7 Mai - 9:25

A écouter Cherie, Drocell comprit que cette dernière n’appréciait pas seulement sa simple présence, comme l’apprécierait un être que la solitude répugne. C’était plus que cela. Elle l’aimait pour ce qu’il était, ou plutôt pour ce qu’il prétendait être. Elle n’avait pas peur de lui, ne riait pas de lui. Elle le considérait en toute simplicité, sans le juger. Elle ne cherchait même pas à connaître sa véritable identité, à découvrir le vice, l’anomalie dissimulée derrière ce doux visage aux allures de poupée sage. Avait-elle tort, avait-elle raison ? Et lui, que devait-il faire ? Continuer de jouer sur les apparences… ou lui expliquer la vérité ? Lui montrer à quel point il était loin du jeune homme poli et tout à fait admirable qu’elle avait sous les yeux…

La fatigue – ou peut-être le besoin de rétrécir l’espace entre leurs deux corps – intima à Cherie de venir poser sa tête sur l’épaule du marionnettiste. Drocell en éprouva comme une sorte de choc. Jamais personne ne s’était si tendrement blotti contre lui… On pourrait même affirmer que, vu ses habituelles relations avec la gente humaine, personne ne l’avait jamais touché tout court.

Drocell finit néanmoins par accepter le contact, non sans une once d’incompréhension. Il y avait dans le geste de la jeune femme un brin de douceur qui ne pouvait normalement pas être destiné à un pantin… D’ailleurs, voilà que Cherie se mettait à frissonner. Drocell tenta de décrypter les réactions de la demoiselle, ses iris mauve plantés dans ceux d’un vert éclatant de Cherie. N’avait-elle pas compris que quelque chose clochait ? N’avait-elle pas senti, à travers ses vêtements, que la physionomie de Drocell était bien trop rigide pour être constituée de chair et d’os ? Simulait-elle l’ignorance, ou n’avait-elle réellement rien remarqué d’anormal ? Autant de questions qu’il n’osait poser, de peur que tout s’arrête. De peur que le charme soit rompu… et qu’elle l’abandonne à son triste sort de jouet mal-aimé. Jouet qui avait pourtant plu, qui s’était pourtant révélé très utile… mais que l’on avait bien vite délaissé, une fois la partie terminée.

Cherie méritait cependant de savoir. Même si c’était compliqué, même si ça ferait mal…

"Ecoutez-moi Cherie… je ne suis pas celui que vous croyez. Vous vous dîtes étrange… je suis bien plus étrange que vous. C’est… relativement difficile à expliquer, je…"

Ces phrases n’avaient aucun sens, car les mots s’embrouillaient dans sa tête. Décidément, il était si risible que c’en devenait pathétique. Drocell soupira, avant de se décaler légèrement et de secouer ses cheveux orangés, dans l’espoir que cela l’aiderait à se remettre les idées en place.

"Je ne suis pas humain."


Enfin… c’était dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 8 Mai - 1:27

"Je ne suis pas humain."

J'aurais dû le savoir. Comment expliquer sinon... le simple fait qu'il accepte ma présence? Aucun être humain sensé ne se serait laissé approcher. Non, il n'est pas humain. D'un côté, cela me déçoit : je n'aurai peut-être vraiment jamais d'ami humain. Mais d'un autre côté, je m'en fiche quelque peu. Je suis si bien à ses côtés... Je me relève doucement, lui souris et laisse échapper un petit rire :

''Drocell... Vous pourriez être une pierre que je resterais quand même là auprès de vous.''

C'est une comparaison un peu grotesque, mais... C'est vrai. Même si il n'aurait été qu'une peluche, un ourson... une vulgaire poupée... Je serais tout de même restée dans ses bras. Car il m'accepte. Il m'accepte comme je suis, avec mes défauts autant que mes qualités. Alors, je lui rends la pareille. Je l'accepte, lui et sa par d'inhumanité. C'est la moindre des choses, non?

Cependant, j'ai tout de même une petite pointe de curiosité. Si il n'est pas humain, qu'est-il? Certainement pas un oiseau, non?! Que peut-il bien être...?

''Tant... Tant que vous ne me voulez pas de mal... Tant que vous voudrez encore de moi, je resterai. Peut importe... ce que vous êtes vraiment.''

Il me faut l'avouer, j'ai quand même un peu peur. Et si il était l'un de ces démons dont on parle ces jours-ci, les démons dévoreurs d'âmes? Bah, au moins... Je ne mourrais pas avant d'avoir apprécié la présence d'un autre. C'est déjà le côté positif des choses. Mais, encore, peut-être n'est-il... qu'autre chose. Il ne semble pas agressif, il ne semble pas méchant. Mais peut-on vraiment faire confiance à quelqu'un dont on ne connaît la véritable nature...?

Moi, je peux. Je suis assez stupide pour ça. Je suis une folle, non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Sam 14 Mai - 10:46

Drocell s’était attendu à ce que son aveu déclenche une réaction plus violente, même s’il ignorait laquelle. Les réactions humaines étaient parfois si étranges, si imprévisibles ! Bien qu’il ne puisse affirmer les connaître aussi bien que ses poupées, le marionnettiste sentait que Cherie n’aurait normalement pas dû réagir de cette façon. Lorsque vous faites suffisamment confiance à quelqu’un au point de vous blottir dans ses bras, de tels propos sont synonymes de choc ! Pourtant, la jeune femme paraissait on ne peut plus tranquille, sereine. Elle esquissa un mouvement, non pas pour repousser Drocell, mais pour se redresser lentement. Sans se départir de son sourire rayonnant, qui alors semblait mille fois plus sincère qu’au début de leur rencontre, elle finit par rire. Tout doucement. Avant de prononcer de délicieuses paroles.

Cherie affirma qu’elle resterait auprès de Drocell, qu’importe sa véritable nature. Ce dernier n’osait à peine le croire. C’était trop beau. Mais à bien y réfléchir… Elle ne savait pas encore qui il était. Certainement qu’après qu’il le lui ait révélé, elle verrait les choses tout autrement. A cette pensée, Drocell baissa la tête, pour ne plus supporter le regard de Cherie. Sa grosse tête de pantin, bourrée de paille. Sa tête qui se pencha si brusquement, qu’un tel mouvement s’excluait du domaine du naturel. Cherie l’avait comparé à un rocher. A leur tour, les lèvres de cire du pantin s’étirèrent en un sourire. Si seulement elle savait…

Comme il relevait les yeux, Drocell s’étonna de l’expression de son interlocutrice. La confiance et la tranquillité qu’elle arborait un peu plus tôt avaient laissé place à une sorte d’inquiétude mêlée de déception. Cette fille ne cesserait décidément pas de le surprendre !

« Tant... Tant que vous ne me voulez pas de mal... Tant que vous voudrez encore de moi, je resterai. Peut importe... ce que vous êtes vraiment. »

Elle était consciente de ce qu’elle disait, elle était déterminée. Drocell se laissa aller à croire qu’elle voudrait toujours de lui, pour une raison aussi stupide qu’inconcevable. Ils se connaissaient à peine pourtant, ils ignoraient presque tout l’un de l’autre. Mais des liens, des liens invisibles et extrêmement solides s’étaient manifestement formés.

"Non Cherie, je ne vous veux aucun mal. Et je voudrais tellement que nous restions ensemble… J’aurais tant de choses à vous faire découvrir. Avant vous… je n’ai jamais eu d’ami avant vous."

Drocell se dressa sur ses jambes, afin de se mettre à la hauteur de Cherie. Puis il glissa quelques mots à son oreille, dans un très léger chuchotement, bien que personne ne puisse surprendre leur conversation :

"Voilà mon secret."

Il enleva l’un de ses gants de soie. Sa main apparut alors, avec ses articulations en bois, comme celle d’une grossière marionnette. Pliant et dépliant ses doigts sous les yeux de Cherie, Drocell attendait. Il attendait une réaction de son amie, en espérant qu’il se tromperait une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 15 Mai - 3:18

Il le veut. Il veut que nous restions ensemble. Je veux sauter de joie, je veux le serrer contre moi, mais je ne peux pas. Un immense étau de chaleur me garde clouée sur place. À nouveau, il chuchote à mon oreille. Je ferme les yeux un instant, je me laisse enivrer par son aura, par sa voix quand il me murmure,

"Voilà mon secret."

À cette instant même, il te révèle son secret. T'en rends tu compte? C'est son secret. C'est le plus profond de son être. C'est un secret. Il le partage, qu'avec toi. Tu le réalises, n'est-ce pas? Tu n'est pas qu'une autre à ses yeux, Chérie. Tu n'est pas qu'une simple autre. Tu est quelqu'un. Il te fait confiance.
Et tu as peur.


Oui, j'ai peur. J'ai peur qu'il refuse. J'ai peur qu'il regrette. J'ai peur qu'il ait honte. J'ai peur. Il n'est pas humain. Il n'est pas humain... J'ouvre les yeux.

Je n'oublierai jamais ce moment. Ce moment où il s'est révélé à moi. C'est la première fois qu'on se confie à moi. Si, lorsqu'il a dit qu'il n'était pas humain, je ne l'avais pas totalement cru, maintenant, j'en suis certaine. Persuadée. Malgré que, non. Pas tout à fait. Cette main, cette main de bois, grossièrement taillée, aux articulations finement travaillées de manière à ce que le mouvement aie l'air... humain.

Mais ce n'est pas cela qui m'effraie. Les yeux grands ouverts, je fixe cette main, pendant quelques secondes, puis je n'en peux plus. Je lève doucement ma propre main, et vient saisir la sienne, caressant le bois vernis avec une retenue gênée. Je le connais à peine, et puis, il n'a pas besoin d'être humain pour avoir besoin d'intimité. Je veux dire, nous sommes de totaux inconnus l'un pour l'autre, pourtant je m'autorise à glisser ma main droite le long de son poignet et de son avant bras, savourant l'irréalité de ce toucher. Je rougis quelque peu lorsque je lui baffouille des excuses, retirant ma main de sous sa manche.

''Pardonnez-moi, je... je suis très curieuse...''

Je laisse planer un silence, et porte finalement sa main vers mon coeur, me rapprochant un peu de lui.

''Le sentez-vous, lorsque je vous prends la main ainsi...?''

Mais... Que fais-tu...?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 15 Mai - 21:46

Il était trop tard pour faire machine arrière. Drocell avait pris une décision, avait fait un choix. Celui de se montrer tel quel à Cherie, parce qu’elle avait fait de même, parce qu’elle avait déjà laissé tomber son masque, et ce bien avant lui. Pour une fois, une rare fois dans sa vie, le marionnettiste agissait de lui-même. Rien ne le forçait, personne ne l’obligeait. S’il courait ainsi le risque de perdre le seul être qui voyait en lui quelque chose de bon, c’était par respect. Par respect pour Cherie, pour toute sa sincérité. Par respect pour son amitié.

Elle avait d’abord fermé les yeux. Drocell aurait voulu garder ses doigts appuyés sur ces tendres paupières, afin qu’elles ne s’ouvrent jamais. Le doute le saisissait, tandis que paralysé, il comptait les secondes qui s’égrenaient, silencieusement, inexorablement. Elle allait ouvrir les yeux. Elle allait le voir, lui, dans toute sa monstruosité.

Pourtant, les choses ne se passèrent pas comme il le craignait. Cherie semblait davantage intriguée que réellement effrayée, intriguée par cette main qui devrait être inerte, mais qui ne l’était pas. Elle alla même jusqu’à la toucher, comme pour s’assurer que tout cela n’était pas un rêve. Ses doigts caressèrent le bois avec délicatesse, avant de se faire plus entreprenants et de se faufiler sous la manche de Drocell. Celui-ci les laissa parcourir son avant-bras, plongé dans une sorte d’état second. Sans doute la jeune femme se demandait-elle si tout le corps était fait du même matériau… Drocell essaya d’imaginer, de se mettre dans la tête d’un humain, confronté à ce genre de situation. Ce toucher devait tout simplement se révéler inconcevable pour Cherie.

"Je suis entièrement fait de bois et de cire, soupira t-il. Voyez-vous… je ne suis en réalité qu’une marionnette."

La jolie rousse rompit alors le contact, confuse et rougissante. Qu’elle était belle, les pommettes roses et le regard brillant… Drocell soupira une nouvelle fois, puis détourna un instant le regard. Non pas qu’il la fuyait, ou qu’il était embarrassé. Son toucher, comme les précédents, était loin de l’avoir dérangé. Il repensait simplement à ce qu’elle venait de dire, en fixant la chandelle qui continuait de se consumer lentement. "La curiosité est un très vilain défaut Drocell, murmura tout à coup une voix familière, ressurgie de lointains souvenirs. Et les défauts… les défauts sont impurs."

Le pantin fut brusquement parcouru d’un long frisson, de la tête aux pieds. Comme s’il avait reçu un choc électrique. Refaisant face à Cherie, il la vit diriger sa main vers la sienne, pour finalement la prendre et la porter contre sa poitrine.

Bien sûr qu’il le sentait, ce cœur qui battait. Cela se cognait contre sa paume, et même si aucune réaction physique ne se déclenchait, il les sentait. Ces pulsations caractéristiques, d’une régularité que Drocell ne connaissait plus. Mais qu’il avait connu.

"Oui, je le sens. Je le reconnais… J’en avais un avant."

Drocell réalisa alors qu’il devait prolonger ce contact le plus longtemps possible. Il en avait besoin, aussi bête et indécent que cela pourrait paraître. Dans un élan d’audace, il fit remonter ses doigts le long du thorax de la jeune femme, pour les poser sur son cou, au niveau du pouls. Après s’y être attardé quelques secondes, il remonta encore un peu, et vint caresser la joue de Cherie.

"Je ne l’ai encore jamais dis à personne… Mais je suis très heureux de vous avoir rencontrée."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Jeu 19 Mai - 0:38

"Je ne l’ai encore jamais dis à personne… Mais je suis très heureux de vous avoir rencontrée."

C'est mignon, hein? Il est heureux... Ce tas de bois est heureux... Non mais, tu te rends compte?

C'est sarcastique, c'est méchant, mais c'est vrai. Il est une marionnette. Une poupée de bois et de cire, qui, pour des raisons inconnues, vit... C'est tout simplement inhumain, monstrueux. Je ne comprends pas - et comme tout humain, j'ai peur. Peur de ce que je ne connais pas. De ce que je ne comprends pas. De ce qui est différent. J'ai peur, et j'ai honte d'avoir peur.

Pourquoi as-tu honte d'avoir peur de ce monstre?

Monstre, oui, c'est le cas de le dire. Cette marionnette est vivante! Elle est vivante, elle s'appelle Drocell... Et il est là, devant moi, à me parler... à me toucher. Quelque chose ne va pas, non? Pourquoi je ne m'enfuis pas? Pourquoi je ne me sauves pas en courant? Pourquoi me laisses-je toucher ainsi? Peut-être... Parce que nous sommes si semblables?

Parce que lui aussi pourrais me fuir, se sauver de moi? Parce que lui aussi, pourrait me traiter de monstre? Parce que, justement, nous nous ressemblons tant...? Les hommes sont aussi effrayés par ce qu'ils ne connaissent pas... que par ce qui leur ressemble trop. Mais lui... Il n'est pas un homme. Il est une marionnette.

Et pourtant... Il vit.

Des larmes montent à mes yeux, je suis si confuse. Peur, amour, dégoût, compassion, tout se mêle dans un fluide salé qui ose couler sur mes joues.

''Drocell, pardonnez-moi, je... Je ne comprends pas... Comment... Pourquoi...''

Pourquoi tu vis, tas de bois et de cire que l'on a assemblé sous une forme vaguement humaine?

''Comment se fait-il que...''

Je ne cessai de bafouiller telle une pathétique jeune perdue, cherchant mes mots, cherchant ce que j'avais à dire. Comment lui demander pourquoi il vivait?! C'était comme demander à un oiseau pourquoi il avait des ailes. Et puis... Même si j'avais peur, je ne voulais pas qu'il s'en aille. D'un côté, il y avait cette fois qui me disait de courir... Et l'autre qui me disait de rester. Que choisir? Comment comprendre...?

Lui seul pouvait me l'expliquer.

''Pourquoi vivez-vous...?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Mer 25 Mai - 15:42

Alors que les yeux de Cherie s’emplissaient de larmes, Drocell réalisa qu’il était allé trop loin. Lui qui croyait avoir bien agi, tant vis-à-vis de cette femme que de lui-même, se trouvait à présent confronté à une erreur. Face à une impasse, sans possibilité ni de retour, ni de sortie. Voilà que la barre se révélait infranchissable, finalement beaucoup trop haute pour lui. Il y avait cru pourtant, cru ses jambes de bois en mesure de la franchir. Mais comment avait-il pu seulement espérer ? Qu’était-il allé s’imaginer ? Qu’une humaine aussi merveilleuse que Cherie puisse s’attacher à un vulgaire jouet ? Qu’après pareille révélation, leur relation n’en serait en rien affectée ? Il avait eu tort, et sur toute la ligne. La peur, le dégoût étaient parvenus à s’inciser entre ces deux êtres, ne laissant plus au pantin que le goût inédit, cruellement amer des regrets et des illutions déçues.

"Je vous pris de m'excuser. Ce que je vous ai révélé… aurait peut-être dû rester caché. Si j’avais su que par ma faute, vous vous mettriez dans un tel état…"

Drocell retira ses doigts de cette joue humide, avec une espèce de hâte certainement due à sa gêne en voyant Cherie pleurer. C’en était trop. Trop humain, trop éloigné de lui. Et cela ne faisait que creuser le fossé qui existait entre eux, mais qu’il s’était jusque là forcé d’ignorer. Il remit son gant, sans regarder la jeune femme. Ses prunelles fixes se concentrant sur la lenteur inexorable de ses mouvements, il fit quelques pas, de sorte à tourner le dos à Cherie. Pourquoi voulait-elle savoir ? Pourquoi voulait-elle connaître un passé que lui-même connaissait à moitié, et qui ne ferait qu’accroître l’horreur de sa véritable nature ?

"Je ne suis pas certain que… que vous l’expliquer soit une bonne chose. Je vous répugne déjà suffisamment, n’est-ce pas ?"

Malgré tout, il le faudrait bien. Drocell ne pouvait s’arrêter en chemin, il devait pousser ce qu’il avait entrepris jusqu’au bout, car à tort cela n’aurait plus de sens. Inspirant une bouffée d’air inutile, le marionnettiste fit lentement volte-face.

"Après m’avoir rencontré, j’imagine que vous êtes forcée de croire aux créatures surnaturelles ?"

Il laissa planer un long silence, plus pour réfléchir à ce qu’il comptait dire, que pour laisser ces mots avoir un véritable impacte sur Cherie.

"Un Ange… c’est un Ange qui a fait de moi celui que vous avez devant vous. Il m’a raconté… mais pas tout. J’ai vécu une vie humaine parfaitement normale. Mais je suis mort prématurément, de ce fait mon existence fut très courte. Grâce à cet Ange, grâce à mon Maître, j’en ai eu une seconde."

Drocell se rendait compte que ses propres pensées, ses souvenirs morcelés, étaient beaucoup plus difficiles à formuler qu’il ne l’envisageait. Par ailleurs, que pouvait-il ajouter ? Que savait-il de plus ? Assurément, Cherie allait avoir du mal à le comprendre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 29 Mai - 18:36

Ange, mort, autre vie, résurrection, surnaturel, humanité, existence...

Tant de mots qui même assemblés en courtes phrases ne font plus aucun sens dans ma tête.

Je ne comprends toujours pas. Un Ange? Son Maître? Il s'éloigne, me tourne le dos. Je me sens mal, si mal qu'il parte. J'ai envie de me lever à sa poursuite et de l'étreindre. Oui, je me lève, marche vers lui et l'enserre de mes bras fins, me serrant contre lui comme je le peux. Je sens le bois où devrait être la chair, sous les fines épaisseurs de ses vêtements. Je ne comprends pas. J'ai peur, je tremble, je pleure, mais je ne peux pas l'abandonner. Pas maintenant.

Beaucoup de personnes ont dû le rejeter ainsi, après avoir appris la vérité. Je ne veux pas être comme eux. Je ne veux pas lui faire de peine. Il a dû déjà assez souffrir.

« Je suis tellement heureux de vous avoir rencontrée... »

Ses mots me reviennent à l'esprit alors que je l'étreins, encore et encore. Je ne veux pas qu'il parte. Je veux qu'il reste avec moi, je veux rester avec lui. Après tout ce qui s'est passé ce soir là, je ne supporterais pas que tout s'arrête. Trop d'émotions se mêlent dans mes larmes qui ne veulent cesser de couler, dans les sanglots qui me secouent.

« Drocell... Je ne comprends toujours pas, et j'ai toujours peur, mais... Je... Je ne vous laisserai pas tomber. Je ne pourrai probablement jamais oublier ce que vous m'avez dit, mais... Je ne laisserai pas cela briser la promesse que je vous ai faites. Je vous l'ai dit. Je resterai avec vous... peut importe ce que vous êtes. »

Je presse ma joue contre son dos, rien que pour me convaincre qu'il est vraiment là, me concentre sur son corps pour me convaincre qu'il est vraiment de bois. Car je sais qu'il est vivant. Je ne sais juste pas pourquoi... Si quelqu'un m'avait dit qu'un jour je ferais la conversation à une marionette, je ne l'aurais jamais cru. Aujourd'hui, on pourrait me dire que je danserais avec le diable lui-même que je ne chercherais même plus à comprendre...

« Je suis désolée de... De m'être laissée aller ainsi. Seulement... Je ne suis qu'une humaine, et tous ces... ces évènements autour de moi... Toutes ces choses que je ne comprends pas... elles me font peur. P-Pardonnez-moi... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Jeu 2 Juin - 16:43

Le regard de Drocell se faisait vagabond, fuyant. Sitôt qu’il se posait sur une forme sombre, sur une silhouette devenue méconnaissable derrière l’obscur rideau de la nuit, ses yeux s’en détachaient pour aller se fixer ailleurs. Mais qu’importait l’endroit vers lequel se dirigeaient ses prunelles dépourvues d’éclat, qu’importait le fait que le marionnettiste regarde sans même voir ? La seule chose qui comptait, qui importait vraiment, était d’éviter Cherie. Eviter l’insupportable inquisition de ses iris aux émeraudes larmoyantes, éviter son expression, l’effroi et le dégoût reflétés sur son beau visage apeuré.

Elle allait partir, elle allait le quitter. Lui tourner à jamais le dos. Pourquoi resterait-elle ? Pourquoi ne l’abandonnerait-elle pas ? Il était un monstre, une source de peur et de pleurs, de confusion et d’incompréhension. Alors il attendait. Silencieux mais décidé. Debout mais instable, ses bras ballotant légèrement sous la fraîche brise nocturne.

Il s’était construit une forteresse, une protection plus solide que le béton sur lequel il se tenait. Loin, si loin et si perdu, enfoui là où plus rien ne pourrait plus l’atteindre, où personne ne pourrait plus venir le déloger. Du moins, c’était ce qu’il croyait. Jamais il n’aurait pensé qu’une humaine parviendrait un jour à l’en faire sortir, puis à le contraindre d’y retourner de nouveau.

Pour finalement pulvériser la séparation, éclater la barrière.

Elle s’était jetée sur lui. Ses petites mains agrippées au costume de Drocell, qu’elle trempait du flot intarissable de ses larmes. Tremblante comme une feuille. Le pantin resta un bon moment paralysé, la bouche entrouverte, incapable d’esquisser le moindre mouvement. La force de cette étreinte le clouait sur place. Puis lentement, très lentement, ses membres artificiels semblèrent reprendre vie. Ses doigts vinrent à la rencontre de ceux de la jeune femme, collés contre sa poitrine. Simplement pour que Cherie comprenne qu’il l’acceptait, malgré toute son incrédulité, nouée à lui de cette façon.

"Je vous en pris, cessez de pleurer. Pourquoi vous accablez de la sorte ? Je n’en vaux vraiment pas la peine."

Il serra fort les mains de Cherie, dans l’espoir de leur faire perdre leurs tremblements. Elles étaient glacées. Alors que l’être effrayé qui l’enlaçait tentait de s’exprimer à travers ses sanglots, Drocell se sentait pris dans un tourbillon de questions, d’interrogations toutes plus troublantes les unes que les autres.

"Je ne vous demande pas de tout comprendre Cherie… surtout pas. Moi non plus je ne peux pas. Je ne vous demande pas non plus de vous excusez. Votre réaction… je suppose qu’elle est normale pour une humaine…"

Mais il ne fallait pas qu’elle ait peur. Jamais il ne lui ferait de mal, jamais

"Promesse ou non, le choix de rester ou de partir est toujours entre vos mains. Si je vous effraie, si je vous dégoûte… partez. Partez sans vous souciez de moi. Sachez seulement que vous n’aurez rien à craindre en restant. Comment pourrais-je vous faire du mal ? Comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Ven 3 Juin - 2:47

"Promesse ou non, le choix de rester ou de partir est toujours entre vos mains. Si je vous effraie, si je vous dégoûte… partez. Partez sans vous souciez de moi. Sachez seulement que vous n’aurez rien à craindre en restant. Comment pourrais-je vous faire du mal ? Comment ?"

Comment pourrait-il me faire du mal? Je ne sais pas. Beaucoup de gens m'ont fait du mal, de quelque manière que ce soit... Mais je sens que je peux lui faire confiance. Mon choix s'arrête, ma décision se prend.

Je resterai.

Mon étreinte se désserre, sans que je m'éloigne pour autant, des larmes voulant toujours perler du coin de mes yeux. Je veux les refouler, je sais qu'il croit que j'ai peur de lui. Mais je n'ai pas peur, je ne veux pas qu'il parte.

''... Je ne sais pas, Drocell. Je ne sais pas. ''

Je souris, toujours plaquée contre lui. Ses mains se joignent au miennes, je ferme les yeux sur les larmes coulant sur mes joues. Mes dernières. Des larmes de joie, je m'efforçe de le croire. De croire que tout va bien se terminer. De croire que je le reverrai.

La nuit se fait tardive, pourtant nous sommes encore là à se parler sous la lueur d'une unique bougie. Bientôt, je devrais rentrer au Cirque. Il me faut du sommeil, si je veux survivre au rude entraînement et aux multiples numéros. Je ne voulais pas risquer m'ouvrir la gorge en essayant d'avaler un couteau de cuisine, vous comprenez...?

Je ne sais pas où s'en va notre relation. Si, au début, je ne le considérais que comme un simple inconnu, je ne sait plus si le lien qui nous unit est plus ou moins qu'amical. Mes sens sont brouillés par la fatigue, je murmure à son oreille :

''Il se fait tard... Je vais devoir rentrer.''

Je vais devoir rentrer, quitter ses bras - où plutôt lui quitter les miens, quitter ce moment. Être hantée par une voix qui ne devrait parler, par le toucher de mains qui ne devraient pas bouger. Je vais devoir le quitter. Le reverrai-je jamais...?

Je relâche finalement mon étreinte, me glisse devant lui. Hésitante, les joues rougies, je me lève sur la pointe de mes pieds et dépose un petit baiser sur sa joue, puis finalement m'enfuis. Je dévale les marches de l'immeuble jusqu'au premier palier où je m'arrête, pas haletante seulement de ma course mais aussi par la gêne qui s'empare de moi. Une toute petite fenêtre laisse filtrer la lumière de la ville - je m'y penche, regarde dehors, inspire une grande bouffée d'air.

Des mauvais souvenirs, une révelation, un grand brouhaha dans une nouvelle relation... Le tout en une seule soirée. La fatigue prend finalement le dessus et je m'endors, adossée contre un mur de béton glacial, à la merci du vent et du froid. Je m'y assoupis, sa chaleur m'enveloppant encore...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   Dim 5 Juin - 10:30

Toutes choses, bonnes ou mauvaises, ont une fin. En l’occurrence, faire la connaissance de Cherie avait été une bonne chose. Ou plutôt un moment merveilleux, magique. Un de ces moments uniques qui ne pourront jamais être effacés, qui resteront toujours gravés dans votre mémoire… Oui. Même dans la mémoire de Drocell, ce pantin amnésique à la cervelle bourrée de paille. Ce pantin qui venait de vivre une si belle aventure qu’il avait à présent bien du mal à s’en remettre.

Lorsque la jolie demoiselle s’était éloignée de lui, il n’avait pas même essayé de la retenir. Il savait qu’un geste pour lui attraper le poignet, que quelques mots pour la convaincre de rester encore un peu auraient été inutiles. Cherie allait revenir, ils allaient se revoir. Elle le lui avait promis, et ce à deux reprises. Pour l’instant, le marionnettiste ignorait quand et où pourrait se faire une prochaine rencontre. D’ailleurs, avait-il besoin de le savoir ? Il avait aimé le mystère, le côté épicé et totalement inattendu de cette rencontre. Il demeurait persuadé, jusqu’au plus profond de son être, qu’il y en aurait peins d’autres encore de la même sorte.

La légère brise commençait à se faire vent violent, et l’atmosphère se rafraichissait considérablement. Drocell n’était, malgré cela, pas obligé de rentrer. Il n’avait pas besoin de dormir lui, ni de se réchauffer. Il restait donc là, à côté de la petite flamme dansante et faiblarde, songeant à un éventuel endroit où il pourrait passer le reste de la nuit. Cette terrasse n’était ma fois pas trop mal, mais le souvenir de Cherie encore beaucoup trop présent, à la limite du supportable. Tout en réfléchissant, Drocell se caressait la joue, là même où la jeune femme avait déposé un baiser. Un simple baiser, timide et contenu, mais tellement troublant…

Soudain, un bruit suspect le tira de sa rêverie. Comme cela semblait provenir du bas de l’escalier, la marionnette fit quelques pas dans cette direction. Une brusque rafale… le noir complet. La bougie venait de s’éteindre. En tâtonnant, Drocell descendit le sinistre bâtiment. Il finit par découvrir une forme humaine, couchée sur le flanc, contre un mur du premier palier. Cherie…

Il ne put résister à l’envie de la prendre dans ses bras. Comme une poupée de chiffon. Elle devait avoir froid la pauvre, froid et sommeil… Trop froid et trop sommeil pour parvenir à rentrer chez elle. Où pourrait-il bien la mettre, pour qu’elle dorme paisiblement et à l’abri du vent ? L’idée de l’emmener dans son atelier lui effleura l’esprit, mais de crainte qu’elle ne se réveille épouvantée dans un endroit aussi étrange, il préféra la déposer simplement à l’intérieur du vieil immeuble. Là il enleva sa veste, pour en recouvrir le petit corps.

Nous nous reverrons…

En lui souhaitant de faire de beaux rêves et après un dernier regard en guise d’adieu, Drocell quitta la douce Cherie.



[HJ : RP clos Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meet me at night ~ | PV Cherie [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saturday Night Fever [Nat - Terminé]
» Black bird singing in the dead of night [Livre 1 - Terminé]
» So Take This Night [Livre I - Terminé]
» Strangers in the night [Livre 1 - Terminé]
» Nice to meet you (Tomas & Mini) RP TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji - Black Butler RPG :: Corbeille-
Sauter vers: